Echanges extérieurs: les céréales et l'automobile plombent le déficit commercial

Echanges extérieurs: les céréales et l'automobile plombent le déficit commercial
Source : Le360.ma
19/04/2016 10:15

Malgré l'allégement de la facture énergétique, le déficit commercial du Maroc se creuse au terme du premier trimestre. En cause, l'explosion des importations de céréales et de voitures de tourisme.

Alors que la facture énergétique du royaume poursuit son repli, le déficit commercial ne s’en allège pas pour autant. Les données des échanges extérieurs sur le premier trimestre confirment en effet la tendance observée depuis janvier dernier, à savoir un creusement de 5,5% du déficit commercial qui atteint 37,5 milliards de dirhams.

En d’autres termes, sur les trois premiers mois de l’année, l’écart entre les importations et les exportations s’est renforcé de 1,9 milliard de dirhams.

Cette situation a de quoi surprendre. Il était en effet attendu que le niveau du déficit commercial se stabilise à son niveau de 2015, à défaut de se réduire, en raison principalement de la tendance observée au niveau des cours des matières premières à l’international et qui reste globalement bien orientée. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale