Evolution du Covid-19 au Maroc

691
confirmés
44
décès
30
guérisons
Covid-19 : 49 nouveaux cas durant ces dernières 24h, 691 au total La présidente de la Commission européenne présente ses excuses à l'Italie Enseignement à distance : 500.000 utilisateurs par jour sur TelmidTICE BVC : Encore une séance dans le rouge Fin du championnat belge, Club Bruges sacré champion Zoom ne partage plus les données des utilisateurs avec Facebook La COP26 prévue en Novembre est reportée à 2021 Covid-19 : Un million de cas dans les prochains jours, selon l’OMS CNSS : 700.000 demandes d'indemnités forfaitaires A cause de la pandémie, le PIB mondial devrait reculer de près de 1% cette année

Meghan Markle fait un "caprice" : Stéphane Bern pas tendre avec la femme du prince Harry

Meghan Markle fait un
Source : closermag.fr
13/01/2020 10:20

Stéphane Bern n'est pas tendre avec Meghan Markle. Dans Le Parisien ce lundi 13 janvier, il tacle la duchesse, évoquant un "caprice" de sa part derrière la décision de son mari et elle de s'éloigner de la famille royale.

L'annonce est signée le prince Harry et Meghan Markle, les observateurs n'ont pourtant pas manqué de clouer au pilori la duchesse de Sussex, la rendant responsable de la décision du couple. Les parents d'Archie ont rendu publique leur intention de s'éloigner de la famille royale, prendre leur indépendance financière et vivre une partie de l'année en Amérique du nord. Le petit-fils de la reine et son épouse ne sont pas heureux, ils se sentent mis à l'écart de la couronne, et sont constamment sous le feu des critiques de la presse britannique.

Pour Meghan Markle, la situation est d'autant plus douloureuse qu'elle n'est pas née tête couronnée : elle a vécu, s'est fait un nom, forgée une personnalité, s'est engagée auprès de causes qui lui sont chères (le racisme, le féminisme), avant d'intégrer la monarchie britannique et d'abandonner tout ce qu'elle a construit.

Une duchesse capricieuse ?

Pour Stéphane Bern, pourtant, derrière l'annonce des Sussex, "un caprice" de la duchesse."Meghan aurait dû se douter qu'en épousant le prince Harry, elle épousait 60 millions de Britanniques", explique ce spécialiste de la monarchie dans les colonnes du Parisien ce lundi 13 janvier. De plus, si le couple souhaite en effet prendre ses distances d'avec "The Firm", il semble néanmoins vouloir conserver les titres royaux accordés par la reine au moment du mariage, en mai 2018, et les terres héritées sur le domaine de Windsor...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale