Evolution du Covid-19 au Maroc

12596
confirmés
228
décès
8978
guérisons
Désormais le Real Madrid se conjugue aussi au féminin Algérie : Lourdes peines pour l'ancien président du patronat et deux ex-premiers ministres Réouverture des frontières : L’Allemagne et la Tchéquie retirent le Maroc de leurs listes Les déplacements à Casablanca reviennent à la normale, selon les données d'Apple Covid-19 : De nouvelles conditions d'entrée pour les voyageurs arrivant en Espagne Le G5-Sahel lance un appel de soutien à la communauté internationale “Jemaâ El Fna en live”, un événement culturel à distance inédit Facebook veut privilégier les sources originales pour lutter contre les fake-news DGI : Nouvelle prolongation des échéances de paiement de l’IS et de l’IR professionnel Fuite de documents : La FRMF dépose plainte

Opération “Zéro Mika”: De nouvelles sanctions seront appliquées

Opération “Zéro Mika”: De nouvelles sanctions seront appliquées
Source : Lesinfos.ma
13/01/2020 15:00

Après l’échec de l’opération “Zéro Mika”, de nouvelles mesures seront appliquées à l’encontre des utilisateurs et promoteurs des sacs en plastique. Des mesures officialisées par la publication d’une nouvelle loi au bulletin officiel dans son édition de ce 6 Janvier.  Approuvée par le Conseil du gouvernement en Décembre 2019, la loi 57.18 modifie et complète la loi 77.15 entrée en vigueur le 1er Juillet 2016.

Présentée par le Ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, la loi 57.18 ambitionne de compléter et modifier la loi 77.15 afin d’interdire la fabrication, l’importation, l’exportation ainsi que la commercialisation des sacs en plastique. 

Ces amendements visent à fournir “un arsenal juridique solide et flexible permettant l'élimination des sacs en matières plastiques”. 

 

Quels changements ?

 

·   Les fabricants devront désormais déposer une déclaration auprès du Ministère de l’industrie afin de l’informer quant à la nature de l’activité exercée. 

·  Restriction de la commercialisation de certains sacs en plastique entre le fabricant, l'importateur et l'utilisateur.

·  Renforcement de la transparence entre les chargés du contrôle et des contrôlés.

·  Prolongation du délai de récidive de six mois à cinq ans.

·  Mise en place de nouvelles sanctions et l’augmentation de celles déjà existantes notamment les amendes.

 

Ceci-dit, les saisies effectuées à ce jour prouvent que les sacs en plastiques déjà interdits par loi 77.15 sont produits par des ateliers clandestins. Cela porte à croire que ces nouveaux amendements ne risquent pas d’abolir de manière définitive leur production et commercialisation. 

 

Matar Bensalmia

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale