Evolution du Covid-19 au Maroc

691
confirmés
44
décès
30
guérisons
Covid-19 : 49 nouveaux cas durant ces dernières 24h, 691 au total La présidente de la Commission européenne présente ses excuses à l'Italie Enseignement à distance : 500.000 utilisateurs par jour sur TelmidTICE BVC : Encore une séance dans le rouge Fin du championnat belge, Club Bruges sacré champion Zoom ne partage plus les données des utilisateurs avec Facebook La COP26 prévue en Novembre est reportée à 2021 Covid-19 : Un million de cas dans les prochains jours, selon l’OMS CNSS : 700.000 demandes d'indemnités forfaitaires A cause de la pandémie, le PIB mondial devrait reculer de près de 1% cette année

Le lancement du programme d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation

Le lancement du programme d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation
Source : LesInfos.ma
14/01/2020 11:30

S.M le Roi préside le lancement du Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Irrigation 2020-2027.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de Son Altesse Royale le Prince héritier Moulay El Hassan, a présidé lundi au Palais Royal de Rabat, la cérémonie de signature de la convention-cadre pour la mise en œuvre du programme national d'approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, qui prévoit un investissement d'une valeur de 115,4 milliards de dirham.

Cet accord fixe les conditions et les modalités de mise en œuvre et de financement de ce programme, qui vise à soutenir et à diversifier les sources d'approvisionnement en eau potable, à suivre la demande de cette précieuse source, à assurer la sécurité de l'eau et à réduire les effets du changement climatique.

Cela est lié, selon le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, M. Amara, au développement de l'approvisionnement en eau, notamment par la construction de barrages (61 milliards de dirhams), la gestion de la demande et de la tarification de l'eau, notamment dans le secteur agricole (25,1 milliards de dirhams), le renforcement de l'approvisionnement en eau potable en milieu rural (26,9 milliards de dirhams), la réutilisation des eaux usées traitées pour irriguer les espaces verts (2,3 milliards de dirhams), communiquer et sensibiliser à l'importance de conserver et de rationaliser l’utilisation des ressources (50 millions de dirhams).

Concernant l'amélioration de l'approvisionnement en eau, M. Amara a souligné que le programme vise à améliorer l'équilibre national en réalisant 20 grands barrages d'une capacité de 5,38 milliards de mètres cubes, pour un coût total de 21,91 milliards de dirhams, soulignant que l'achèvement de ces barrages permettra d'atteindre une capacité totale de stockage d'environ 27,3 milliards de mètres cubes.

510 mille hectares et 160 mille agriculteurs visés !

Dans un discours similaire prononcé à cette occasion, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, de l'Eau et des Forêts, M. Aziz Akhannouch, a affirmé qu'en application des instructions suprêmes de Sa Majesté, notamment en ce qui concerne la poursuite du programme d'économie de l'eau dans le domaine agricole, l'approvisionnement en eau d'irrigation va interférer sur une superficie totale de 510 mille hectares au profit de 160 mille agriculteurs

M. Akhannouch a expliqué que cette partie, qui a une couverture financière totale de 14,7 milliards de dirhams, est structurée autour de quatre composantes, qui vise spécifiquement à suivre la mise en œuvre du programme national de l'eau d'irrigation à un coût estimé à 9,5 milliards de dirhams, indiquant qu'elle vise également à transférer et remplacer les systèmes d’irrigation traditionnels. Cette démarche est basée sur les résultats très encourageants enregistrés depuis le lancement du Plan Maroc Vert, qui a permis de porter les superficies équipées d'irrigation goutte à goutte à l'échelle nationale à environ 585.000 hectares, avec des impacts très positifs enregistrés, qui ont touché plus de 10.0000 agriculteurs.

207 millions de mètres cubes d’eau

En ce qui concerne l'économie de l'eau potable, le ministre de l’intérieur, M. Laftit, a souligné que cet axe vise à améliorer la productivité des réseaux de distribution dans les villes et les centres urbains de 78% d'ici 2027, ce qui permettra l'économie d'un total de 207 millions de mètres cubes d'eau, et de rationaliser le coût des investissements dans les installations et les équipements d'eau. En plus d'assurer l'approvisionnement continu en eau potable et d'améliorer la qualité des services.

Ces mesures sont également importantes, a mentionné le ministre, en plus des 7876 rotors qui seront installés à un coût estimé à 9,68 milliards de dirhams, facilitant ainsi la circulation de l'eau potable dans tous les douars du Royaume. Il a souligné que la première partie de ce programme va assister la mobilisation de 100 millions de mètres cubes par an d'ici 2027 en complétant 87 projets, dont 22 projets d'arrosage de terrains de golf.

Le chef du gouvernement, les conseillers de Sa Majesté et des membres du gouvernement ont assisté à la cérémonie de signature de cet accord.

 

ATFI Salaheddine

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale