Evolution du Covid-19 au Maroc

97264
confirmés
1755
décès
76690
guérisons
Les 6 règles d'or d'une bonne hygiène dentaire Vaccin Covid-19 : Le Maroc signe un accord avec AstraZeneca Covid-19 : Le cri de détresse des propriétaires de salles de sport Covid-19 : Fermeture du siège de l'ONMT à Rabat suite à la détection de 8 cas positifs Afric Industries : Baisse de 30% du résultat net au 1er semestre Les Eaux Minérales d'Oulmès : Le RNPG chute à -76 MDH D'importantes quantités d'alcool saisies à Casablanca, Rabat, Marrakech et Agadir CNSS : Adoption d'un projet de décret relatif à l’affiliation des guides touristiques Wuhan accueille son premier vol international depuis janvier Apple : L'iOS 14 est désormais disponible

Frontières maritimes : Bourita veut apaiser les craintes du voisin Espagnol

Frontières maritimes : Bourita veut apaiser les craintes du voisin Espagnol
Source : Lesinfos.ma
23/01/2020 15:00

La Chambre des représentants a enfin tranché quant à la délimitation des frontières maritimes. Deux projets de loi pour établir la compétence juridique du Royaume sur l’ensemble de son domaine maritime ont été votés à l’unanimité ce mercredi 22 Janvier. Toutefois, le dialogue reste ouvert notamment avec l’Espagne, selon le chef de la diplomatie marocaine qui reçoit son homologue ibérique ce vendredi.

Présentés par le Ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, les deux projets de loi établissant la compétence juridique du Maroc sur son domaine maritime ont été plébiscités par les députés. 

Le chef de la diplomatie marocaine qui n’a pas caché sa satisfaction à l’issue du vote a souligné que cela représentait une “affaire intérieure et un acte de souveraineté”.

 

Le dialogue reste ouvert avec l’espagne

Depuis l’annonce de la volonté du Maroc à délimiter ses frontières maritimes, le sujet a fait couler beaucoup d’encre du côté de la presse espagnole.

Une véritable levée de boucliers à laquelle Nasser Bourita a réagi en arguant que le dialogue restera ouvert notamment avec l’Espagne avant d’expliquer que “ l’actualisation des législations nationales s’inscrit dans le cadre d’une interaction constructive et responsable de notre système juridique interne avec le droit international, mais en même temps, d’une question de portée internationale qui pourrait être sujet à des négociations entre le Royaume et les États ayant des côtes limitrophes, particulièrement l’Espagne voisine considérée comme un partenaire stratégique lié au Maroc par des relations politiques, économiques et historiques fortes”.

En somme, pour le Ministre des Affaires étrangères, cette décision n’est autre qu’une démarche “dans le contexte de l’actualisation de l’arsenal juridique national relatif aux espaces maritimes du Royaume”.

Un argument dont il ne manquera pas d’user face à son homologue espagnole, Arancha González Laya, qui est attendue ce vendredi au Maroc.

Il convient de noter que l’adoption des deux projets de loi est intervenue suite au discours royal à l’occasion du 44eme anniversaire de la marche verte “dans lequel le Souverain a souligné la nécessité d’assimiler la configuration de l’ensemble de l’espace territorial du Royaume”. 

Une démarche qui, selon Bourita ambitionne en premier lieu “de déterminer plus précisément les domaines maritimes placés sous la souveraineté et les droits souverains du Royaume”.

 

Matar Bensalmia

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale