La Samir : saisie des propriétés d'Al Amoudi et d’autres cadres

La Samir : saisie des propriétés d'Al Amoudi et d’autres cadres
Source : LesInfos.ma
24/01/2020 10:30

La Cour d'Appel de Commerce de Casablanca confirme la décision de saisie des propriétés d’Al Amoudi, président directeur général, et de quatre autres cadres de la société la Samir.

La Cour d'Appel de Commerce de Casablanca a confirmé la décision d'étendre la liquidation judiciaire de la société Samir, pour y inclure la saisie des biens de l'homme d'affaires saoudien Mohamed Al Hussein Al Amoudi et de quatre directeurs en leur qualité de membres du conseil d'administration et d'anciens responsables de la raffinerie.

Cette décision confirme celle du Tribunal de Première Instance en novembre 2018, qui a conclu que les erreurs de gestion commises par les anciens dirigeants de la raffinerie faisaient l'objet d'une liquidation judiciaire depuis 2016.

Ce jugement concerne l'homme d'affaires saoudien Mohammed Al Hussein Al Amoudi en sa qualité de PDG , Jamal Mohamed Baamar en sa qualité de Directeur Général, et quatre administrateurs dont Bassam Felix Aburdene, Jason Milazzo, Lars Nelson et George Salem. Le tribunal a également confirmé l'interdiction d'exercer toute activité commerciale pendant cinq ans, pour les personnes concernées.

La Samir perd toutes ses propriétés !

Selon les lois en vigueur, la prolongation de la période de liquidation signifie la perte de toutes les propriétés de la Samir, ainsi que de ses succursales, y compris les biens immobiliers et les hôtels tels que le Corral Hôtel Resort & Company, qui est l'une des propriétés les plus importantes de la raffinerie. Par contre, cette décision rencontre certaines difficultés, étant donné que les concernés ne sont pas de nationalité marocaine.

En revanche, la décision d'appel a confirmé, à son tour, la décision de ne pas condamner Mohamed Hassan Bensalah, président directeur général du groupe Holmarcom et Mustapha Amhal, ancien président de la Chambre de commerce, d'industrie et de services de Casablanca.

Reste à savoir quel sera le sort réservé aux ex-employés de la société. Affaire à suivre…

 

ATFI Salaheddine

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale