Evolution du Covid-19 au Maroc

574
confirmés
33
décès
15
guérisons
Les Etats-Unis envisagent une opération militaire pour arrêter Maduro La BCP met en place des mesures exceptionnelles au profit des entreprises en difficulté Suspension des droits de douane sur les légumineuses et le blé dur Examens du BAC 2020 : les documents d'encadrement envoyés aux candidats Le championnat du monde d’athlétisme reprogrammé pour 2022 Covid-19 : Le bilan grimpe à 534 cas confirmés au Maroc et 33 décès au total Le Mondial de l’automobile 2020 est annulé La Bourse de Casablanca en quasi-stagnation APEBI : 17 projets sélectionnés dans le cadre du HackCovid Confinement : Le CCM propose 25 films en streaming gratuit

Huawei : Trump menace de cesser le partage des renseignements avec les alliés européens

Huawei : Trump menace de cesser le partage des renseignements avec les alliés européens
Source : Lesinfos.ma
17/02/2020 10:45

L'ambassadeur américain en Allemagne, Richard Grennell, a révélé ce dimanche que le président Donald Trump avait menacé de mettre un terme à l'échange de renseignement avec les pays européens alliés qui traitent avec la société de télécommunications chinoise Huawei notamment dans la mise en place de leur réseau 5G.

Le Président américain n’a pas hésité à mettre la pression sur les pays européens pour les empêcher d'inclure l’équipementier Huawei dans leurs futurs réseaux de télécommunications 5G. 

 

Cité par l’AFP, l’ambassadeur américain en Allemagne Richard Grennell a révélé par le

biais de son compte Twitter que Trump lui avait donné « des instructions pour dire clairement que toute nation qui décide d’utiliser un distributeur 5G qui n’est pas digne de confiance, met en danger notre capacité de partager des renseignements et des informations au plus haut niveau », soulignant que le Président l’avait contacté depuis l’avion présidentiel Air Force One afin de lui communiquer ces informations. 

 

La Grande-Bretagne et la France en ligne de mire

 

Les deux alliés clés des Etats-Unis semblent insensibles au message de Donald Trump. En effet, la Grande-Bretagne et la France, ont indiqué qu’ils n’avaient aucune intention d’empêcher Huawei de « participer dans leurs futurs réseaux de télécommunications 5G, tout en lui imposant certaines restrictions », selon l’AFP. 

 

Cheval de Troie

 

Le secrétaire d'Etat américain Mike Bombo a par ailleurs déclaré samedi lors d'une conférence sur la sécurité à Munich que le géant Huawei n’est autre qu’un « cheval de Troie pour le renseignement chinois ».

 

De son côté, Huawei a dénoncé ces accusations qu’il estime « non fondées ». Par la même occasion, le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, a invité les Européens à faire un « choix indépendant et sage» en respectant « l’équité pourtoutes les entreprises ».

 

 

Matar Bensalmia

Tech/Médias Voir tous les articles
Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale