Evolution du Covid-19 au Maroc

107743
confirmés
1918
décès
88244
guérisons
Covid19 : 30.000 tests rapides effectués dans la région Fès-Meknès SNEP : Le résultat net en hausse de 14% au 1er semestre TIBU Maroc et Lydec s'allient pour promouvoir l'employabilité des jeunes Mali : L'ex-ministre de la Défense Bah N'Daw désigné président de la transition Bank Al-Maghrib : Le déficit budgétaire devrait se creuser à 7,9% du PIB en 2020 L'Arabie Saoudite annonce la reprise progressive de la Omra Bank Al-Maghrib : Le taux directeur maintenu à 1,5% Saham Assurance lance Assur’Moukawalati La Palestine renonce à son droit de présider la Ligue arabe WhatsApp teste les images temporaires

Impatient, Trump pourrait lever les restrictions avant Pâques !

Impatient, Trump pourrait lever les restrictions avant Pâques !
Source : Lesinfos.ma
25/03/2020 11:45

Le président américain Donald Trump a indiqué, ce mardi 24 mars, être impatient de lever les restrictions de déplacements dans le pays le plus tôt possible. « Les Américains se suicideront par milliers au cas où la période de confinement se prolongeait au-delà du 12 avril », soit les fêtes de Pâques. 

Dans un entretien avec la chaîne Fox News, Trump a déclaré que « les américains ne veulent pas être enfermés dans une maison, un appartement ou un espace », ajoutant que cette situation « n'est pas faite pour notre pays, et nous ne sommes pas bâtis de cette façon ».

 

Les Etats-Unis connaissent pourtant une vague de contaminations et les chiffres sont loin d’être rassurants. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé, ce mardi 24 mars, que le pays pourrait bientôt dépasser l’Europe et donc devenir le nouvel épicentre de la pandémie. 

 

Le Président américain a, pour sa part, répété à Fox News qu’il « adorerait rouvrir d’ici Pâques », soit le 12 avril. En dépit des réserves de nombreux scientifiques et responsables locaux, Trump assure que ce délai était réaliste « à condition que les gens retournent au travail tout en pratiquant la distanciation sociale ». 

 

Ayant pourtant décidé de mettre en place des mesures strictes, il y a quelques jours afin de contrer la propagation de la pandémie, Trump semble aujourd’hui inquiet face à l’arrêt de l’activité.

 

« On perd des milliers et des milliers de personnes chaque année à cause de la grippe, et on ne met pas le pays à l’arrêt … On peut détruire un pays en le fermant de cette façon », s’est-il indigné. Selon lui, « une grave récession ou une dépression pourraient faire plus de morts que l’épidémie, notamment si la crise économique devait entraîner  des suicides par milliers ».

 

Matar Bensalmia

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale