Evolution du Covid-19 au Maroc

7643
confirmés
202
décès
5195
guérisons
Les services à emporter et en livraison autorisés pour cafés et restaurants dès ce vendredi 29 mai En France, cafés, bars et restaurants accueilleront leurs clients dès le 2 juin Enseignement supérieur : Une plateforme en ligne pour le suivi des bourses des étudiants Etat d'urgence : Non, le Maroc n'ouvrira pas ses mosquées le 4 juin ! Football : la Premier League reprend le 17 juin Bouznika : Enquête sur le suicide d'un inspecteur par l'arme de son collègue L’ONCF prépare le retour du trafic des trains à la normale La CGEM présente son plan de relance de 100 milliards de dirhams Le Covid-19 représente une menace majeure pour les réfugiés, alerte l'ONU Wafacash lance le paiement des factures IAM et Lydec à travers la solution Binga

Amine Zarouk: «Nous avons reçu une centaine de candidatures pour le Hackcovid»

Amine Zarouk: «Nous avons reçu une centaine de candidatures pour le Hackcovid»
Source : LesInfos.ma
26/03/2020 12:10

La Fédération marocaine des Technologies de l'Information, des Télécommunications et de l'Offshoring (Apebi) a choisi une initiative originale pour participer aux efforts déployés dans la lutte contre la propagation du Covid-19 dans le Royaume, à travers l’organisation d’une compétition, intitulée “HackCovid”.  Entretien avec Amine Zarouk, président de l’Apebi.

LesInfos.ma : A qui s’adresse l’Apebi à travers cette initiative ?

 

Amine Zarouk : L’initiative HackCovid s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’Apebi pour limiter la propagation de la pandémie du Covid-19 dans notre pays. Nous avons choisi d’adopter une approche innovante et créative à travers l’annonce de cette compétition. 

HackCovid est une compétition qui s’adresse à toutes les catégories, à tous les âges et ne se limite pas au stade d’avancement du projet. C’est-à-dire que nous pouvons être séduit par un projet qui est juste en phase d’idée, comme nous pouvons aussi être attiré par un projet déjà prêt auquel il ne manque que quelques ajustements pour le mettre en place. D’autre part il est primordial que tous les projets présentés aillent dans une seule direction : lutter contre la pandémie du Covid-19, autrement dit proposer des solutions qui vont sauver des vies, surtout sous les conditions actuelles.

 

Nous cherchons également à réveiller l’entrepreneur qui réside en toute personne. Plusieurs jeunes sont au chômage, mais possèdent des idées incroyables qui ont juste besoin d’un petit coup de pouce et de ce premier déclic. Avec le confinement, certains s’ennuient, c’est l’occasion pour eux de sortir leurs idées et de préparer un petit business plan et de candidater, peut être que leurs idées apporteront les résultats souhaités.

 

Vous avez proposé aux personnes souhaitant participer à cette compétition un délai de 48 heures pour soumettre leurs propositions, ne pensez-vous pas que cela peut limiter la créativité des futurs participants ?

 

Comme vous le savez, nous sommes actuellement en état d’urgence sanitaire, nous aurions bien aimé accorder plus de temps aux participants, mais le but est de proposer des idées pratiques, prêtes et réalisables dans le plus bref délai, c'est le but de HackCovid.


Accorder un délai court est une stratégie bien réfléchie, car actuellement nous avons plusieurs acteurs économiques, ministères, entreprises et autres de nos collaborateurs, qui sont prêts à nous soutenir et nous sommes amenés à leur montrer un engagement réel dans ces moments difficiles. D’ailleurs nous avons prolongé de 4 heures l’étape du dépôt de candidature, au lieu du mercredi 25 mars à 14h, nous l’avons poussé à 18h, ce qui nous a permis de recevoir une centaine de candidature. 

 

Qu’en est-il des projets qui vont réussir cette étape ? Vont-ils connaître une certaine pérennité ou leur vie se limitera à la période du Covid-19 ?

 

Pour le moment, nous sommes à la recherche d’un projet capable d’aider les citoyens et le pays à sortir de cette période de crise. Nous sommes dans l’urgence, et nous comptons favoriser un projet qui répond à ce premier critère et qui peut être réalisable très rapidement.

Sincèrement, si nous sommes confrontés à choisir entre deux projets qui répondent à tous nos critères de sélection, et que l’un présente une croissance au-delà de cette période, nous allons privilégier celui qui représente une durabilité dans le temps, mais pour le moment nous restons focalisé sur cette période et nous évitons de penser à ce genre de situation, parce qu’actuellement l’idée qui s’impose est “sauver des vies. 

Enfin, l’Apebi réserve d’autres surprises et nous ne comptons pas nous arrêter à ce stade.

 

 

Propos recueillis par Salaheddine Atfi

Tech/Médias Voir tous les articles
Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale