Evolution du Covid-19 au Maroc

7532
confirmés
200
décès
4774
guérisons
Aîd Al Fitr célébré ce dimanche au Maroc Beauté : Ces rituels ancestraux 100% marocains que vous devez adopter Boxe: Mike Tyson prépare son combat contre Evander Holyfield France: le deuxième tour des municipales se tiendra le 28 juin 253.624 marocains affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin avril Facebook prépare ses employés au télétravail permanent 45% des comptes qui tweetent sur le covid-19 sont des robots (étude) Un groupe de 300 Marocains bloqués à Sebta rapatrié aujourd'hui Relance économique : Le CVE lance deux nouveaux produits de garantie “Verified”: la nouvelle initiative lancée par l'ONU pour lutter contre la désinformation

Washington lance un mandat d’arrêt contre le Président vénézuélien

Washington lance un mandat d’arrêt contre le Président vénézuélien
Source : Lesinfos.ma
27/03/2020 11:45

Inculpé de narco-terrorisme aux Etats-Unis, le président vénézuélien Nicolas Maduro est accusé par les autorités américaines d'avoir participé à une « association de malfaiteurs qui implique une organisation terroriste extrêmement violente ». Washington offre 15 millions de dollars pour toute information qui servirait à son arrestation. 

La pression est à son comble du côté du dirigeant socialiste qui, en dépit de la crise sanitaire mondiale actuelle, fait l’objet d’accusation aux Etats-Unis. En effet, Bill Barr, ministre américain de la Justice a annoncé ce jeudi 26 mars lors d’une visio-conférence de presse, que Maduro et plusieurs membres de son régime ont été inculpés de "narco-terrorisme" aux Etats-Unis. 

 

Ils seraient accusés d’avoir « participé à une association de malfaiteurs qui implique une organisation terroriste extrêmement violente, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), et à un effort pour inonder les Etats-Unis de cocaïne… Pendant plus de 20 ans, Maduro et un certain nombre de ses collègues haut placés ont coopéré avec les FARC, ce qui a permis à des tonnes de cocaïne d'entrer aux Etats-Unis ».

 

A cet égard, Washington offre une prime de 15 millions de dollars pour toute information qui permettrait de l’arrêter. « Nous voulons qu'il soit capturé afin qu'il réponde de ses actes devant un tribunal américain », a ajouté la même source. 

 

Dans une déclaration à la télévision nationale, le dirigeant vénézuélien a indiqué que « le gouvernement de Donald Trump, dans une action outrageusement extrême, vulgaire et misérable, a lancé une série de fausses accusations fallacieuses. Je le dis comme ça : tu es misérable, Donald Trump ! Il ne se comporte pas seulement comme un cow-boy, raciste et suprémaciste, il gère les relations internationales par l’extorsion ».

 

Par ailleurs, le ministre américain de Justice a de son côté refusé de préciser si les États-Unis interviendraient au Venezuela pour interpeller Maduro et ses co-accusés.

 

 

Matar Bensalmia

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale