Evolution du Covid-19 au Maroc

7643
confirmés
202
décès
5195
guérisons
Les services à emporter et en livraison autorisés pour cafés et restaurants dès ce vendredi 29 mai En France, cafés, bars et restaurants accueilleront leurs clients dès le 2 juin Enseignement supérieur : Une plateforme en ligne pour le suivi des bourses des étudiants Etat d'urgence : Non, le Maroc n'ouvrira pas ses mosquées le 4 juin ! Football : la Premier League reprend le 17 juin Bouznika : Enquête sur le suicide d'un inspecteur par l'arme de son collègue L’ONCF prépare le retour du trafic des trains à la normale La CGEM présente son plan de relance de 100 milliards de dirhams Le Covid-19 représente une menace majeure pour les réfugiés, alerte l'ONU Wafacash lance le paiement des factures IAM et Lydec à travers la solution Binga

Les cliniques et médecins libéraux demandent l’aide de l’Etat

Les cliniques et médecins libéraux demandent l’aide de l’Etat
Source : LesInfos.ma
01/04/2020 12:25

Le président Conseil National de l’Ordre des Médecins du Maroc (CNOM), adresse une demande d’aide financière de l'État, pour les médecins du secteur privé et les cliniques.

Plusieurs cliniques n’accueillent plus de malades, même lorsqu’il s’agit de cas urgents, et plusieurs médecins du secteur privé ont fermé leur cabinet, en raison de l’état d’urgence. De ce fait, le président du Conseil National de l’Ordre des Médecins du Maroc (CNOM), Mohammadin Boubekri, a adressé une lettre au chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani, réclamant des aides financières et des exemptions fiscales durant cette période. 

 

Dans cette lettre, le président du CNOM a précisé que « l’ouverture de cliniques et de cabinets et que cela implique comme engagement financier devant lourdement peser sur les médecins, surtout que s’ils ferment, ils ne bénéficieront pas de l’aide accordée pour ces cas », avant d’ajouter que  « d’un autre côté, la fermeture de clinique entraînera une pénurie dans les services sanitaires, en plus du fait que ces médecins se trouvent en infraction par rapport à la loi et risquent des mesures punitives pour cette situation ».

 

 

Cette lettre de demande de soutien financier a beaucoup fait parler d’elle sur les réseaux sociaux et de nombreux internautes ont déploré ce qu’ils qualifient de chantage à la fermeture en pleine urgence sanitaire.

 

 

Salaheddine ATFI

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale