Evolution du Covid-19 au Maroc

8003
confirmés
208
décès
7195
guérisons
Plan de relance économique : Les propositions de l'Union Constitutionnelle L’UM6P et l’EHL lancent une école de management hôtelier L'Espagne a naturalisé plus de 24.500 Marocains en 2019 Wiqaytna en tête des tendances de téléchargement au Maroc Le Groupe Al Mada lance sa campagne de dépistage au profit des salariés Modèle de développement : Le roi Mohammed VI accorde un délai supplémentaire de 6 mois à la CSMD Covid-19: le Togo bénéficie d'une aide de 9,5 millions d'euros de l’UE Forum SIT AFRICA 2020 : Une série de webinaires consacrés à la cybersécurité Covid-19 : Le vaccin britannique sera testé sur 2.000 personnes au Brésil La Liga dans les starting-blocks à une semaine la reprise

A cause de la pandémie, le PIB mondial devrait reculer de près de 1% cette année

A cause de la pandémie, le PIB mondial devrait reculer de près de 1% cette année
Source : Lesinfos.ma
02/04/2020 10:30

L'Organisation des Nations Unies a annoncé mercredi que le PIB mondial pourrait reculer de près de 1% cette année, en raison de la pandémie de Covid-19.

Selon l'ONU, les restrictions imposées aux activités économiques et à la circulation des personnes impactent très négativement le secteur des services, et plus particulièrement les industries qui impliquent des interactions physiques comme le commerce de détail, les loisirs et l'hôtellerie, et les services de transport.

« Des mesures politiques urgentes et audacieuses sont nécessaires, non seulement pour contenir la pandémie et sauver des vies, mais aussi pour protéger les plus vulnérables de nos sociétés de la ruine économique et pour soutenir la croissance économique et la stabilité financière », a affirmé Liu Zhenmin, sous-secrétaire général de l’ONU pour les affaires économiques et sociales.

D'après le rapport, les retombées négatives des mesures restrictives sur les activités économiques dans les pays développés, auront un impact direct sur les pays en développement par les voies du commerce et de l'investissement.

Ainsi, une forte baisse des dépenses de consommation dans l'Union Européenne et aux Etats-Unis réduira les importations de biens de consommation en provenance des pays en développement. En outre, la production manufacturière mondiale pourrait reculer considérablement, en raison de la possibilité de perturbations prolongées des chaînes d'approvisionnement mondiales.

Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale