Evolution du Covid-19 au Maroc

94504
confirmés
1714
décès
74930
guérisons
Afric Industries : Baisse de 30% du résultat net au 1er semestre Les Eaux Minérales d'Oulmès : Le RNPG chute à -76 MDH D'importantes quantités d'alcool saisies à Casablanca, Rabat, Marrakech et Agadir CNSS : Adoption d'un projet de décret relatif à l’affiliation des guides touristiques Wuhan accueille son premier vol international depuis janvier Apple : L'iOS 14 est désormais disponible OMS : Une nouvelle charte pour protéger les travailleurs de la santé Migration : Le Portugal ouvre ses portes aux travailleurs marocains Cosumar : Le RNPG en baisse de 9,9% au 1er semestre PSG-OM : Les sanctions sont tombées

Des scénarios en préparation pour rapatrier 27.850 Marocains bloqués à l’étranger

Des scénarios en préparation pour rapatrier 27.850 Marocains bloqués à l’étranger
Source : mapexpress.ma
08/05/2020 09:48

Des scénarios sont en cours de préparation pour mener à bien le rapatriement de 27.850 Marocains bloqués à l'étranger inscrits auprès des consulats du Royaume, a annoncé le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

Des scénarios en préparation pour rapatrier 27.850 Marocains bloqués à l’étranger vendredi, 8 mai, 2020 à 9:26 Rabat – Des scénarios sont en cours de préparation pour mener à bien le rapatriement de 27.850 Marocains bloqués à l’étranger inscrits auprès des consulats du Royaume, a annoncé le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani. Dans une interview diffusée sur des chaines nationales jeudi soir, M. El Otmani a affirmé que dès l’ouverture des frontières, il sera procédé au rapatriement des Marocains bloqués, soulignant la nécessité de trouver une solution à cette problématique afin de faire d’un tel retour un nouvel acquis pour le Royaume en plein combat contre la pandémie du coronavirus. Le gouvernement est soucieux de la situation de cette frange de citoyens qu’il accompagne en permanence, a-t-il assuré, rappelant la mobilisation qui a permis de créer 155 centres et cellules de veille au niveau des différents consulats et ambassades du Royaume dans les pays d’accueil. A cet égard, le ministère compétent a pris en charge les frais de soins ou d’hébergement de 5.700 Marocains bloquées à l’étranger, soit 25% d’entre eux, comme il leur a assuré d’autres prestations, a poursuivi le chef du gouvernement, mettant l’accent sur l’impératif de préparer leur retour dans les meilleures conditions. Sur un autre registre, il a abordé le sort de l’actuelle année scolaire en affirmant qu’il n’y aura pas d’année blanche. Il y a nombre de scenarii qu’il s’agit de trancher au cours des prochains jours avant d’annoncer l’approche adoptée pour la clôture de l’année scolaire, a-t-il révélé. Il a dans ce contexte rappelé la mise en place de groupes de travail chargés de trouver une solution appropriée avec l’ensemble des parties prenantes en vue de boucler l’année scolaire dans les meilleures conditions, soulignant que les contacts avec le ministère de tutelle se poursuivent dans le souci de trouver une solution dans les plus brefs délais concernant le déroulement des examens. Dans le même sillage, le chef du gouvernement a qualifié d’extrêmement important ce qui a été déployé dans l’enseignement à distance, exprimant sa gratitude et sa considération pour la famille de l’enseignement et des résultats réalisés concernant la mise en place de plateformes électroniques dédiées ainsi que la mobilisation des chaînes de télévision. Il a en outre mis en avant l’importance accordée au secteur de la santé dans le cadre du fonds de gestion de la pandémie dans la mesure où une enveloppe budgétaire de près de deux milliards de dirhams y a été affecté, outre le soutien apporté aux entreprises, aux salariés et aux différents métiers. M. El Otmani a également affirmé qu’aucune décision n’a été prise s’agissant du soutien des entreprises ou aux établissements, assurant que le soutien est orienté vers les salariés en arrêt de travail au sein de ces structures. Il a aussi a rappelé les trois possibilités pour faire bénéficier les professionnels des facilités du fonds. Il s’agit des salariés des entreprises ayant déclaré un arrêt provisoire d’activité et des affiliés à la Caisse nationale de sécurité sociale qui ont bénéficié d’une indemnité en mars dernier, outre les ramédistes et les non-ramedistes du secteur informel. Dans ce cadre, le chef du gouvernement a qualifié de sans précédent dans l’histoire du Maroc le soutien apporté à près de 5.100.000 de personnes.

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale