Evolution du Covid-19 au Maroc

7833
confirmés
205
décès
5893
guérisons
Covid-19: 434 guérisons et 26 nouveaux cas au Maroc en 24h Assurances: le Groupe Holmarcom fusionne ses compagnies Atlanta et Sanad Covid-19: le Japon lance des essais d’anticorps sur 10.000 personnes Inwi et HUAWEI s'allient pour l'optimisation des réseaux au Maroc La FMEF lance une campagne de sensibilisation digitale sur la gestion de la crise Lancement de «Wiqaytna», l'appli marocaine de notification d'exposition au Covid-19 DGSN: opération exceptionnelle de réalisation des CIN pour les MRE Mort de George Floyd : Les rues américaines continuent de s'embraser Les meilleures astuces pour vous rafraîchir durant cet été Washington inculpe 28 Nord-Coréens pour le détournement de 2,5 milliards de dollars

Le Maroc, pays au confinement le plus stricte selon les données d’Apple

Le Maroc, pays au confinement le plus stricte selon les données d’Apple
Source : Lesinfos.ma
20/05/2020 12:55

Apple livre les évolutions concernant les requêtes d’itinéraires au Maroc depuis le début du confinement et même les données spécifiques à la ville de Casablanca. Ces données qui sont significatives en tant que base de comparaison révèlent que les casablancais se sont moins pliés au confinement que la moyenne des marocains.

Au pic de la crise sanitaire mondiale du Covid-19, l’on estimait que la moitié des habitants de la planète étaient confinés. En l’absence de vaccin, la mesure a en effet constitué la seule solution efficace à grande échelle recommandée par l’Organisation mondiale de la santé pour endiguer la propagation fulgurante de la pandémie. Des mesures de confinement plus ou moins strictes et une application par les citoyens plus ou moins disciplinée d’un pays à l’autre.

Pour estimer le degré d’application des restrictions de déplacement d’un pays à l’autre à travers le monde et d’une région à l’autre au sein du même pays, Google et Apple ont publié les données de géolocalisation (anonymisées) des utilisateurs de leurs applications d’aide à la conduite et de navigation.

Seulement voilà, les données de Google n’incluent pas le Maroc parmi les 131 pays de sa liste. Apple en revanche livre les évolutions concernant les requêtes d’itinéraires au Maroc depuis le début du confinement et même les données spécifiques à la ville de Casablanca.

Les casablancais se sont moins pliés au confinement que la moyenne nationale

Ainsi apprend-on en parcourant les données par pays que le Maroc est le pays où le nombre de déplacements a connu la plus grande baisse en période de confinement, aussi bien en voiture qu’à pied. En effet, dès la moitié du mois de mars 2020, les déplacements des marocains se sont effondrés de plus de 80% pour se maintenir aux alentours de ce niveau jusqu'à aujourd’hui.

L’on constate également, selon les données d’Apple, que le respect du confinement a été moins stricte dans la ville de Casablanca comparé à la moyenne nationale, et surtout qu’il remonte lentement mais régulièrement depuis que l’état d’urgence a été décrété. La baisse de mobilité dans la capitale économie marocaine a ainsi été atténuée au 18 mai, avec une baisse de 66% pour les déplacements en voiture et 70% pour les déplacements à pied.

Mais comparés aux statistiques des autres zones géographiques au niveau mondial, le confinement de Casablanca reste relativement stricte. Rappelons que le 10 juin prochain, date annoncée du début de levée des restrictions au Royaume, le Maroc risque d’être le seul pays à être resté confiné, sauf si l’Inde décide de prolonger son confinement, pour le moment limité à la fin du mois de mai.

En France par exemple, le graphique montre clairement la reprise de l’activité avec la levée du confinement intervenue le 11 mai, surtout en ce qui concerne les déplacements des automobilistes. Même tendances dans l’essentiel des autres pays qui sont nombreux à avoir assoupli les mesures de confinement depuis le début du mois de mai.

En Suède, pays qui a opté pour la voie de «l’immunité collective», des baisses de mobilité ont également été enregistrées, mais parmi les moins marquées au niveau mondial.

Des chiffres pas forcément représentatifs mais une bonne base de comparaison

Apple assure sur son site que les données utilisées ne permettent pas de connaître les requêtes et trajets d’un utilisateur précis. « Apple ne conserve pas l’historique des endroits où vous avez été. Les données envoyées d’un appareil à l’application Maps sont associées à un identifiant aléatoire et temporaire, qui empêche Apple de pouvoir créer un profil de vos mouvements et recherches ».

Le constructeur ajoute ne pas pouvoir dire « si ces chiffres issus de l’utilisation de [ses] appareils sont représentatifs de l’ensemble de la population » des pays concernés, car « Apple Maps ne recueille pas d’informations démographiques sur ses utilisateurs », selon Apple. De plus, ces données ne peuvent représenter que la catégorie de population utilisant des appareils Apple qui sont minoritaires face à la majorité des appareils tournant sous Androïd. Mais ces chiffres sont toutefois significatifs quant à la détection des tendances pour une zone et leur comparaison avec d’autres.

Ces données sont générées en comptant le nombre de demandes d’itinéraires effectuées sur Apple Plans dans certains pays, régions, sous-régions et villes. Les données envoyées par les appareils des utilisateurs au service Plans sont associées à des identifiants aléatoires et changeants, afin qu’Apple ne dispose pas du profil de vos déplacements et de vos recherches. La disponibilité des données pour un pays, une région, une sous-région ou une ville dépend de plusieurs facteurs, notamment d’un nombre minimum de demandes d’itinéraires par jour. Le géant californien ajoute aussi que les données sur les tendances de mobilité seront disponibles pour une durée limitée pendant la pandémie de Covid-19.

Par Othmane Zakaria

Tech/Médias Voir tous les articles
Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale