Evolution du Covid-19 au Maroc

13215
confirmés
230
décès
9158
guérisons
Marocains bloqués à l'étranger : 278 nouveaux rapatriés de Jordanie, d'Oman et du Qatar Examens du baccalauréat : 138 cas de triche détectés rien qu'à Casablanca-Settat L'Ethiopie reçoit une subvention de 165 millions USD pour atténuer la crise du Covid Trop énergivore, Google Chrome se développe pour améliorer l’autonomie des batteries Deux anciens espions français face à la justice pour complicité avec Pékin Post-Brexit : Les négociations reprennent à Londres Le HCP prévoit un repli de l'activité économique de 4,6% au 3ème trimestre Peste bubonique : La Chine active une alerte sanitaire de niveau 3 Le thé blanc, cette boisson aux mille vertus UFC: Khabib Nurmagomedov perd son père à cause du coronavirus

Loi de finances rectificative : la concertation élargie aux partis, aux syndicats et au patronat

Loi de finances rectificative : la concertation élargie aux partis, aux syndicats et au patronat
Source : Lesinfos.ma
21/05/2020 11:40

La Chambre des représentants s’est félicitée de la décision d’élargir le champ des concertations avec les partis politiques, les organisations syndicales et les acteurs économiques sur l’élaboration d’un projet de loi de finances rectificative, qui sera prochainement présenté par le gouvernement devant l’institution législative.

Pour la première fois au Maroc depuis 30 ans, les parlementaires prennent part à l’élaboration puis l’adoption d’une Loi de finances rectificative. Et ils devraient être plus impliqués que jamais dans sa préparation. En effet, la Chambre des représentants s’est félicitée de la décision d’élargir le champ des concertations avec les partis politiques, les organisations syndicales et les acteurs économiques sur l’élaboration d’un projet de loi de finances rectificative, qui sera prochainement présentée par le gouvernement devant l’institution législative.

A l’issue d’une réunion tenue mardi entre le président de la première Chambre, Habib El Malki, et les chefs des groupes parlementaires consacrée au plan d’action de cette institution, les membres du bureau de la Chambre ont débattu des mécanismes de gestion de la crise sanitaire basée sur la gouvernance, l’approche proactive et la communication.

« Habib El Malki a souligné l’importance de mettre en œuvre les dispositions de l’article 68 de la Constitution qui prévoit la possibilité de tenir des réunions communes des deux Chambres du parlement, pour la présentation de données autour de l’évolution de la gestion du confinement pour l’après 20 mai », indique mercredi un communiqué de la Chambre.

La veille, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie et des finances a indiqué aux parlementaires que le travail était en cours pour revoir et actualiser les hypothèses de base et les paramètres qui seront retenues dans le cadre de la proposition de Loi de finances rectificative, ainsi que de base dans le Plan de relance économique qui devra être conçu et mis en œuvre.

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale