Evolution du Covid-19 au Maroc

7833
confirmés
205
décès
5893
guérisons
Covid-19: 434 guérisons et 26 nouveaux cas au Maroc en 24h Assurances: le Groupe Holmarcom fusionne ses compagnies Atlanta et Sanad Covid-19: le Japon lance des essais d’anticorps sur 10.000 personnes Inwi et HUAWEI s'allient pour l'optimisation des réseaux au Maroc La FMEF lance une campagne de sensibilisation digitale sur la gestion de la crise Lancement de «Wiqaytna», l'appli marocaine de notification d'exposition au Covid-19 DGSN: opération exceptionnelle de réalisation des CIN pour les MRE Mort de George Floyd : Les rues américaines continuent de s'embraser Les meilleures astuces pour vous rafraîchir durant cet été Washington inculpe 28 Nord-Coréens pour le détournement de 2,5 milliards de dollars

Euro NCAP : le protocole de tests revu en 2020

Euro NCAP : le protocole de tests revu en 2020
Source : autoplus.fr
22/05/2020 14:40

En 2020, l'EuroNCAP revoit ses protocoles de tests pour mieux s'adapter aux évolutions de nos voitures.

L'Euro NCAP est un organisme européen qui valide le niveau de sécurité des nouveaux véhicules arrivant sur le marché. Comment ? Avec des "crash-tests". Depuis 1997, le protocole de ces tests de collision n'a cessé d'évoluer en lien avec les améliorations apportées à nos autos.

Aussi, tous les deux ans, le programme s'actualise et se durcit afin de donner aux consommateurs une évaluation, au plus proche de la réalité et des performances de sécurité d'un modèle. Pour mémoire, au terme des tests réalisés, les véhicules obtiennent des notes par catégorie (protection des occupants adultes, protection des occupants enfants, protection des piétons et aides à la conduite) et peuvent décrocher jusqu'à 5 étoiles.

En 2020, l'Euro NCAP annonce quelques nouveautés que nous vous présentons en détails ci-desosus. L'organisme en profite également pour mettre en avant une nouvelle génération de mannequin. Répondant au doux nom de "Thor", ce "Dummy" masculin de taille moyenne est le plus élaboré au monde.


Impact avec un obstacle en mouvement

Dans le nouveau protocole 2020, le choc contre un mur fixe à 64 km/h, qui était utilisé depuis 23 ans, est abandonné au profit d'un accident à 50 km/h contre un obstacle en mouvement à 50 km/h, aussi. Cette situation est censée reproduire le choc avec une voiture qui arriverait face à vous. 

Ce nouveau crash-test n'évalue pas seulement la protection du conducteur et des passagers du véhicule, mais aussi l'impact sur les autres occupants du véhicule. Rappelons que ce sont les collisions frontales qui causent plus de décès et blessures graves que tout autre type d'accidents

Un test pour évaluer les risques entre occupants

Les crash-tests latéraux profitent aussi d'une mise à jour. La vitesse et le poids de la barrière latérale vont pouvoir être ajustés pour augmenter la sévérité du test. Et pour la première fois, l'Euro NCAP ne va plus seulement évaluer la protection offerte au conducteur et au passager avant, mais aussi la manière dont ils pourraient se blesser entre eux. Cette nouvelle avancée pourrait encourager les constructeurs à généraliser les airbags centraux entre les sièges.

Les aides à la conduite encore plus contrôlées

Avec l'arrivée massive des aides à la conduite, en 2014, l'Euro NCAP s'est mis à réaliser des tests en extérieur. Mission ? Tester le freinage autonome d'urgence (AEB) ou les dispositifs de maintien dans la voie.

Dans les tests 2020, ces fonctionnalités seront évaluées sur une large plage de vitesse. De nouveaux scénarios vont être déployés pour évaluer de manière plus précise les réactions de ces assistances à la conduite. Par exemple, un véhicule qui couperait subitement la route à un autre ou la fonction de détection des piétons en marche arrière. 

De plus, l'Euro NCAP contrôlera également la pertinence des dispositifs de détection de l'inattention du conducteur ou de de son niveau de fatigue.

La sécurité post-accident dans le viseur

L'amélioration de la sécurité d'une voiture ne se limite pas à l'augmentation du nombre d'airbags ou à l'amélioration des systèmes d'assistance à la conduite. L'Euro NCAP veut également valoriser les constructeurs qui apporteront des informations supplémentaires aux services de secours.

L'organisme va également examiner les données à destination des services de secours que chaque constructeur doit proposer en ligne. La qualité et la précision de la documentation fournie aux pompiers ou médecins pour l'extraction des occupants, par exemple, fera partie intégrante de la note. 


L'Euro NCAP récompensera aussi les constructeurs dont le dispositif d'appel d'urgence, eCall (obligatoire depuis 2018), précisera le type de collision et sa gravité, en plus du lieu de l'accident.

Impact avec un obstacle en mouvement

L'Euro NCAP met en garde les consommateurs qui souhaiteraient mettre en perspective les résultats entre eux. Ce nouveau barème de notation pourra faire perdre des étoiles à certains modèles. La voiture n'est pas plus dangereuse pour autant, c'est juste que la combinaison de ses équipements lui permet d'obtenir une meilleure note globale. Il est donc impératif de bien étudier la fiche des véhicules pour pouvoir comparer, ce qui est comparable.
Pour cela, rendez-vous sur le site euroncap.fr.

Lire aussi  :
Voitures électriques : quelles sont les plus sûres ?
La Peugeot 208 (2019) imparfaite aux crash-tests

Un test pour évaluer les risques entre occupants

Les crash-tests latéraux profitent aussi d'une mise à jour. La vitesse et le poids de la barrière latérale vont pouvoir être ajustés pour augmenter la sévérité du test. Et pour la première fois, l'Euro NCAP ne va plus seulement évaluer la protection offerte au conducteur et au passager avant, mais aussi la manière dont ils pourraient se blesser entre eux. Cette nouvelle avancée pourrait encourager les constructeurs à généraliser les airbags centraux entre les sièges.

Les aides à la conduite encore plus contrôlées

Avec l'arrivée massive des aides à la conduite, en 2014, l'Euro NCAP s'est mis à réaliser des tests en extérieur. Mission ? Tester le freinage autonome d'urgence (AEB) ou les dispositifs de maintien dans la voie.

Dans les tests 2020, ces fonctionnalités seront évaluées sur une large plage de vitesse. De nouveaux scénarios vont être déployés pour évaluer de manière plus précise les réactions de ces assistances à la conduite. Par exemple, un véhicule qui couperait subitement la route à un autre ou la fonction de détection des piétons en marche arrière. 

De plus, l'Euro NCAP contrôlera également la pertinence des dispositifs de détection de l'inattention du conducteur ou de de son niveau de fatigue.

La sécurité post-accident dans le viseur

L'amélioration de la sécurité d'une voiture ne se limite pas à l'augmentation du nombre d'airbags ou à l'amélioration des systèmes d'assistance à la conduite. L'Euro NCAP veut également valoriser les constructeurs qui apporteront des informations supplémentaires aux services de secours.

L'organisme va également examiner les données à destination des services de secours que chaque constructeur doit proposer en ligne. La qualité et la précision de la documentation fournie aux pompiers ou médecins pour l'extraction des occupants, par exemple, fera partie intégrante de la note. 

L'Euro NCAP récompensera aussi les constructeurs dont le dispositif d'appel d'urgence, eCall (obligatoire depuis 2018), précisera le type de collision et sa gravité, en plus du lieu de l'accident.

Nouvelle salve de tests à l'été 2020

Avec la pandémie de coronavirus, l'Euro NCAP a mis ses crash-tests à l'arrêt. Le nouveau protocole déjà en vigueur sera visible avec les résultats publiés à l'été 2020. 

L'Euro NCAP met en garde les consommateurs qui souhaiteraient mettre en perspective les résultats entre eux. Ce nouveau barème de notation pourra faire perdre des étoiles à certains modèles. La voiture n'est pas plus dangereuse pour autant, c'est juste que la combinaison de ses équipements lui permet d'obtenir une meilleure note globale.

Il est donc impératif de bien étudier la fiche des véhicules pour pouvoir comparer, ce qui est comparable. Pour cela, rendez-vous sur le site euroncap.fr.

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale