Evolution du Covid-19 au Maroc

16424
confirmés
260
décès
13896
guérisons
CIMR : Paiement anticipé des pensions du mois de juillet L'UEMF et l'AFD s'allient pour la création d'un Pôle AgriTech à Fès-Meknès Europe : Démantèlement d'un réseau international de fausse monnaie lié à la Camorra Tunisie : Démission du premier ministre Elyes Fakhfakh Rapatriement à partir de ce samedi des travailleuses saisonnières marocaines de Huelva Une Marocaine de Sefrou obtient une note hors normes au bac français Pétrole : Les cours du baril passent la barre des 40 dollars 63% des candidats ont décroché leur Bac 2020 en première session Etudiants étrangers: les autorités américaines reviennent sur leur décision d'expulsion Vols spéciaux : La RAM met en place des tarifs fixes, les voici

BAD : Les Etats-Unis veulent une enquête "indépendante" sur la gestion d’Adesina

BAD : Les Etats-Unis veulent une enquête
Source : Lesinfos.ma
26/05/2020 17:30

Suite à la publication d'un rapport du comité d’éthique de la Banque Africaine de Développement (BAD), chargé d’enquêter sur les accusations relatives à la gestion de son président, Akinwumi Adesina, les Etats-Unis ont fait part de "sérieuses réserves", et exigent une enquête "indépendante" et plus approfondie.  

Dans un article publié en avril dernier, le journal français Le Monde, évoque un document d'une quinzaine de page envoyé par des lanceurs d’alerte anonymes, qui se présentent comme des "employés préoccupés" de la Banque Africaine de Développement. Ces derniers dénoncent des comportements contraires à l'éthique, et un favoritisme de la part du président de la Banque.

Quelques semaines plus tard, le Comité d’éthique de la Banque a affirmé avoir procédé à un examen "point par point" de toutes les allégations contenues dans la plainte des lanceurs d’alerte, qu'elles "ne reposent sur aucun fait objectif et solide", et que le président est entièrement exonéré de toutes les allégations formulées à son encontre.

Toutefois, les résultats de l'enquête du comité d'éthique de l'institution ne semblent pas convaincre les Etats-Unis qui demandent une enquête indépendante et approfondie sur les allégations en question.

« Considérant l’étendue, la gravité et la précision des allégations contre le seul candidat au leadership de la Banque pour les cinq prochaines années, nous pensons qu’une enquête plus approfondie est nécessaire pour que le président de la BAD bénéficie du soutien et de la confiance complets des actionnaires », a souligné Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor.

Rappelons que Akinwumi Adesina occupe le poste de président de la Banque Africaine de Développement depuis 2015, il est par ailleurs le seul candidat à sa propre succession. L’élection est prévue du 25 au 27 août prochains.

 

Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale