Evolution du Covid-19 au Maroc

30662
confirmés
461
décès
21548
guérisons
Et si vous adoptez une cure Détox "spécial été "... Trump bannit TikTok et WeChat des États-Unis Baisse de la charge de compensation à 6,34 MMDH au premier semestre HCP : Plus d’un million de personnes en sous-emploi au 2e trimestre Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara candidat à un troisième mandat Le Real au pied du mur pour la reprise de la ligue des champions Le Maroc déploie un hôpital de campagne à Beyrouth Rentrée scolaire 2020-2021: Démarrage des cours le 7 septembre Tourisme : Voici les axes clés du contrat-programme de relance signé aujourd'hui Facebook lance Reels, le concurrent direct de TikTok

La BCE met en garde contre les risques d'une crise financière post-Covid

La BCE met en garde contre les risques d'une crise financière post-Covid
Source : Lesinfos.ma
26/05/2020 17:40

Dans sa revue de stabilité financière, la BCE a mis en garde ce mardi 26 mai contre les risques d'une crise financière engendrée par la pandémie du Covid-19. Si l’Europe bascule dans une crise financière post-pandémique, la transmission de ses effets ne manquera pas de dépasser ses frontières, et notamment atteindre l’économie marocaine, tellement notre commerce extérieur est dépendant de l’espace UE.

Les effets de la pandémie du Covid-19 n’épargnent aucune économie et ses effets devraient s’étendre bien au-delà de la victoire sanitaire totale contre le virus. La Banque centrale européenne (BCE) met en garde ce mardi 26 mai : «Même si les taux d'infection diminuent dans de nombreux pays, l'impact sur l'économie et les marchés a mis au jour et amplifié des vulnérabilités existantes pour la stabilité financière de la zone euro». En clair, la BCE confirme la transmission attendue sur le moyen et le long termes des effets de la crise mondiale du Coronavirus.

Pour l’institution européenne indépendante des gouvernements, le canal de transmission qui constitue la vulnérabilité la plus importante passe par la dette. « La pandémie de coronavirus a amplifié des sources de vulnérabilité financière et fait planer la menace de nouvelles crises en provoquant l'augmentation des dettes et des difficultés dans le secteur bancaire », estime la Banque centrale européenne mardi.

Le coût la crise s'étalera sur le long terme et certains pays pourraient rencontrer des difficultés pour rembourser leurs dettes, ce qui augmenterait le risque de les voir contraints de sortir de la zone euro, ajoute la BCE dans sa revue de stabilité financière.

Selon l’institution, le premier risque à se matérialiser serait celui d'une multiplication des dégradations de notes de crédit des entreprises, qui limiterait l'accès de l'économie réelle au financement. Par définition, si une telle crise financière se déclare, elle sera mondiale et se transmettra à l’ensemble des économies globalisées.

Si l’Europe bascule dans une crise financière post-pandémique, la transmission de ses effets ne manquera pas de dépasser ses frontières, et notamment atteindre l’économie marocaine, tellement notre commerce extérieur est dépendant de l’espace UE. Déjà, l’heure est partout dans le monde au «consommer local». C’est le cas au Maroc comme dans les pays européens, où le débat porte également sur les relocalisations des industries. Le risque de repli sur soi n’a jamais été aussi important, et les modèles économiques sont plus que jamais en mutation forcée.

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale