Evolution du Covid-19 au Maroc

16545
confirmés
263
décès
13965
guérisons
Les ministres et les hauts fonctionnaires tenus de passer leurs vacances au Maroc CIMR : Paiement anticipé des pensions du mois de juillet L'UEMF et l'AFD s'allient pour la création d'un Pôle AgriTech à Fès-Meknès Europe : Démantèlement d'un réseau international de fausse monnaie lié à la Camorra Tunisie : Démission du premier ministre Elyes Fakhfakh Rapatriement à partir de ce samedi des travailleuses saisonnières marocaines de Huelva Une Marocaine de Sefrou obtient une note hors normes au bac français Pétrole : Les cours du baril passent la barre des 40 dollars 63% des candidats ont décroché leur Bac 2020 en première session Etudiants étrangers: les autorités américaines reviennent sur leur décision d'expulsion

La BCE met en garde contre les risques d'une crise financière post-Covid

La BCE met en garde contre les risques d'une crise financière post-Covid
Source : Lesinfos.ma
26/05/2020 17:40

Dans sa revue de stabilité financière, la BCE a mis en garde ce mardi 26 mai contre les risques d'une crise financière engendrée par la pandémie du Covid-19. Si l’Europe bascule dans une crise financière post-pandémique, la transmission de ses effets ne manquera pas de dépasser ses frontières, et notamment atteindre l’économie marocaine, tellement notre commerce extérieur est dépendant de l’espace UE.

Les effets de la pandémie du Covid-19 n’épargnent aucune économie et ses effets devraient s’étendre bien au-delà de la victoire sanitaire totale contre le virus. La Banque centrale européenne (BCE) met en garde ce mardi 26 mai : «Même si les taux d'infection diminuent dans de nombreux pays, l'impact sur l'économie et les marchés a mis au jour et amplifié des vulnérabilités existantes pour la stabilité financière de la zone euro». En clair, la BCE confirme la transmission attendue sur le moyen et le long termes des effets de la crise mondiale du Coronavirus.

Pour l’institution européenne indépendante des gouvernements, le canal de transmission qui constitue la vulnérabilité la plus importante passe par la dette. « La pandémie de coronavirus a amplifié des sources de vulnérabilité financière et fait planer la menace de nouvelles crises en provoquant l'augmentation des dettes et des difficultés dans le secteur bancaire », estime la Banque centrale européenne mardi.

Le coût la crise s'étalera sur le long terme et certains pays pourraient rencontrer des difficultés pour rembourser leurs dettes, ce qui augmenterait le risque de les voir contraints de sortir de la zone euro, ajoute la BCE dans sa revue de stabilité financière.

Selon l’institution, le premier risque à se matérialiser serait celui d'une multiplication des dégradations de notes de crédit des entreprises, qui limiterait l'accès de l'économie réelle au financement. Par définition, si une telle crise financière se déclare, elle sera mondiale et se transmettra à l’ensemble des économies globalisées.

Si l’Europe bascule dans une crise financière post-pandémique, la transmission de ses effets ne manquera pas de dépasser ses frontières, et notamment atteindre l’économie marocaine, tellement notre commerce extérieur est dépendant de l’espace UE. Déjà, l’heure est partout dans le monde au «consommer local». C’est le cas au Maroc comme dans les pays européens, où le débat porte également sur les relocalisations des industries. Le risque de repli sur soi n’a jamais été aussi important, et les modèles économiques sont plus que jamais en mutation forcée.

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale