Evolution du Covid-19 au Maroc

14949
confirmés
242
décès
11322
guérisons
Cobalt : Managem signe un contrat de 100 millions d'euros avec BMW Ouverture des frontières : La RAM ouvrira sa billetterie "avant la fin de cette semaine" Pour ses 25 ans, Al Akhawayn se renforce pour faire rayonner la matière grise marocaine Libye : Les 3 messages de Bourita au conseil de sécurité Covid-19 : Le gouvernement impose des mesures spéciales pour Aid Al Adha Ouverture des frontières pour les Marocains et les résidents le 14 juillet à minuit Transformation de la CCG en SA : Une opération "tout bénéf" pour l'Etat... Création d'un laboratoire d'épidémiologie moléculaire à Tanger Expulsion des étudiants étrangers : Harvard et MIT attaquent en justice la révocation des visas Port d'Essaouira: Les débarquements de la pêche côtière et artisanale explosent au premier trimestre

Le Covid-19 représente une menace majeure pour les réfugiés, alerte l'ONU

Le Covid-19 représente une menace majeure pour les réfugiés, alerte l'ONU
Source : LesInfos.ma
28/05/2020 12:05

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a déclaré que la pandémie du Covid-19 représente une réelle menace pour les réfugiés.

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a indiqué hier, mercredi 27 mai, lors d'une visioconférence tenue par le Conseil de sécurité, que l'apparition de cas dans un camp de réfugiés au Bangladesh au Soudan du Sud implique le déploiement des efforts de préparation et de prévention, pour limiter la propagation de la pandémie.

Le Secrétaire général a souligné que "les déplacements des réfugiés ne participe pas uniquement à la propagation des maladies et de la pandémie du Covid-19, mais conduit également les gens vers la pauvreté et la faim. Avec les mesures strictes imposées par certains chefs d'états, il est devenu difficile de protéger les groupes les plus vulnérables, en particulier dans les zones de conflit, où les civils sont exposés aux divers dangers”.

António Guterres a profité de cette réunion pour expliquer dans son rapport que “en 2019 la protection des civils en temps de conflit a noté des améliorations peu considérables, surtout en ce qui concerne le respect du droit international”, avant de préciser que “plus de 20.000 civils ont été tués et blessés dans seulement dix conflits: Afghanistan, République centrafricaine, Iraq, Libye, Nigeria, Somalie, Soudan du Sud, Syrie, Ukraine et Yémen”.

 

Salaheddine ATFI

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale