1995: le Maroc d’il y a vingt ans

1995: le Maroc d’il y a vingt ans
Source : Telquel.ma
28/12/2015 15:26

Habitudes de consommation, culture, pratiques religieuses, alphabétisation : en vingt ans, le Maroc s’est transformé. Flash back.

Telquel.ma décide d’emprunter la machine à remonter le temps pour vous décrire le Maroc des années 1990.

La Renault 19 carburait / La Logan, très vendue

Aujourd’hui, la Logan de Dacia (filiale de Renault) est l’un des modèles de voiture les plus achetés. En 1995, la marque au losange semble déjà l’une des favorites des Marocains, et l’automobiliste français n’hésite pas à adapter clairement sa publicité au marché national, comme en témoignage cette vidéo. A l’époque, c’est la Renault 19 qui est très vendue. A côté d’elle, l’italienne Fiat Uno est aussi très répandue. En 1994, la consommation d’essence pour se déplacer par habitant était de 47 kilos par habitant par an, contre 123 aujourd’hui.

 

 

Avoir un téléphone fixe était un luxe / Plus de portables que d’habitants

Dans les années 1990, tous les logements n’avaient pas une ligne de téléphone fixe, y compris à la ville. Même à Casablanca, certains quartiers de Casablanca en étaient dépourvus. <a title="Lire l'étude : " bÂtir="" la="" future="" sociÉtÉ="" de="" l'information="" À="" l'Ère="" des="" communications="" mobiles:="" le="" cas="" du="" maroc="" "="" data-cke-saved-href="http://www.itu.int/osg/spu/ni/futuremobile/general/casestudies/Moroccocase_francais.pdf" href="http://www.itu.int/osg/spu/ni/futuremobile/general/casestudies/Moroccocase_francais.pdf" target="_blank">En 1999, on dénombrait 1,5 million d’abonnés à une ligne fixe. Et bien sûr, du fait des arrondis, d’après la Banque mondiale, le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile était de zéro pour 100 habitants en 1994, contre… 132 abonnés pour 100 habitants aujourd’hui !

4 Marocains sur 100 s’expatriaient / 12 Marocains sur 100 vivent à l’étranger

Le ministère des Affaires étrangères estiment à 4,2 millions le nombre de Marocains résidents à l’étranger (MRE). En 1992, ils n’étaient que 1,2 million en Europe de l’ouest (aucune statistique marocaine n’existe). Rapporté au nombre de Marocains total, qui a largement augmenté, on peut dire qu’au début des années 1990, quatre Marocains sur 1 000 vivaient hors du royaume, contre plus de 12 maintenant.

Il y avait plus d’analphabètes que de lettrés / Moins d’analphabètes mais une qualité d’enseignement critiquée

En 1994, 42 % des adultes étaient alphabètes. Aujourd’hui, d’après les derniers chiffres (2011), 67 % des Marocains de plus de 15 ans le sont. En 1994, 68 990 élèves ont obtenu le baccalauréat, contre plus de 223 000 en 2015. Mais la qualité de l’enseignement est toujours critiquée. Le pays est classé parmi les pires pays en matière d’éducation par l’Unesco et notre système, reposant majoritairement sur l’enseignement privé, est même cité en exemple à ne pas suivre par l’Onu. Nos responsables ont conscience de cette situation catastrophique : récemment, le ministre de l’enseignement avait même qualifié l’école marocaine de « sous-développée » et un énième plan d’urgence est en marche.

Le pays comptait 191 salles de cinéma / Plus que 26 grands écrans aujourd’hui

En 1994, 191 salles de cinéma était ouvertes dans le pays, contre seulement 26 aujourd’hui. Le nombre a commencé à diminuer à partir de 1971. Inévitablement, le nombre d’entrées annuelles a aussi chuté, passant de 19 millions il y a vingt ans à 1,8 million maintenant. En 1993, A la recherche du mari de ma femme fait un carton. A l’époque, on censure encore les scènes d’amour au cinéma, comme cela a été le cas pour Titanic par exemple. Aujourd’hui, la censure est toujours là et grâce à elle, en  2015, c’est Much loved qui aura fait parler, après Exodus l’année précédente.

a la recherche

 

Le Jaguar trônait sur les tables d’école / Des élèves expérimentent les tablettes

 

...

 




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale