Evolution du Covid-19 au Maroc

14565
confirmés
239
décès
10281
guérisons
Plus de 45.000 MRE bloqués au Maroc ont regagné leur pays de résidence Pratiques anticoncurrentielles : Les patrons des Gafa seront auditionnés par le Congrès US Le CCSRS alerte sur l'aggravation des risques macroéconomiques en 2020 33 inventeurs marocains honorés au concours des inventions contre le Covid-19 Le Roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres autour de la LFR Marocains bloqués à l'étranger : 278 nouveaux rapatriés de Jordanie, d'Oman et du Qatar Examens du baccalauréat : 138 cas de triche détectés rien qu'à Casablanca-Settat L'Ethiopie reçoit une subvention de 165 millions USD pour atténuer la crise du Covid Trop énergivore, Google Chrome se développe pour améliorer l’autonomie des batteries Deux anciens espions français face à la justice pour complicité avec Pékin

Risque pandémique : Un nouveau virus transmissible à l'Homme identifié en Chine

Risque pandémique : Un nouveau virus transmissible à l'Homme identifié en Chine
Source : LesInfos.ma
30/06/2020 11:40

Un nouveau virus de grippe porcine, à caractères pandémiques, a fait son apparition dans des abattoirs chinois. Son nom de code : G4 EA H1N1.  

Une nouvelle vague épidémique vient d'émerger depuis des abattoirs chinois, et selon les chercheurs, il s'agit d'un descendant génétique de la souche du virus de la grippe porcine. Ce virus représente toutes les caractéristiques capables de déclencher une future pandémie selon les chercheurs chinois qui l'ont identifié.

Le virus, qui porte le nom de G4 EA H1N1, possède tous les aspects essentiels qui montrent une haute capacité pour infecter les humains et il peut provoquer des symptômes plus graves que d'autres souches. En outre, l'immunité obtenue après contraction des virus de la grippe saisonnière ne serait pas en mesure de lutter contre ce nouveau virus, le G4.

Les scientifiques n'ont pas caché leur peur quant à l'apparition de ce nouveau virus, en précisant que “L'inquiétude est que les infections d'humains par les virus G4 ne mènent à une adaptation humaine et n'augmentent le risque d'une pandémie humaine”.

Pour le moment, une surveillance des populations en contact direct avec les porcs a été recommandée par les autorités chinoises et par les scientifiques.

 

Salaheddine ATFI

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale