Evolution du Covid-19 au Maroc

37935
confirmés
584
décès
26687
guérisons
Covid-19 : Kenya Airways compte licencier 40% de ses effectifs France : 100 milliards d'euros pour soutenir l'investissement des entreprises La CNOPS améliore l’accès aux prestations de l’AMO CEA-ONU : Lancement du Centre africain de surveillance des prix Gmail déploie sa plateforme à quatre rubriques Carte d'identité électronique : Le Conseil de gouvernement approuve le projet de décret Bank Al-Maghrib : Le taux débiteur moyen baisse à 4,58% au 2e trimestre Le déficit budgétaire se creuse de 12,8 MMDH en un mois Tchad : Idriss Déby nommé maréchal pour les 60 ans de l'indépendance Covid-19 : Al Akhawayn offre 30 bourses aux enfants des fonctionnaires sur le front

Plus de 90% des enfants dans le monde respirent un air pollué

Plus de 90% des enfants dans le monde respirent un air pollué
Source : Lesinfos.ma
02/07/2020 12:00

S'exprimant lors d'un débat annuel du Conseil des droits de l'homme sur les droits de l'enfant et leur "environnement sain", la Cheffe des droits de l'homme de l'ONU, Michelle Bachelet, a indiqué que plus de 90% des enfants de moins de 15 ans dans le monde respirent un air pollué.

Selon la responsable onusienne, les enfants respirent un air tellement pollué que leur santé et leur développement sont gravement mis en danger. "Malheureusement, de nombreux enfants vivent dans des zones polluées et sont exposés à des substances toxiques", a-t-elle regretté, ajoutant que chaque année, 1,7 million d'enfants de moins de cinq ans meurent à cause de facteurs environnementaux.

"La survie, la santé, le bien-être et le développement des enfants dépendent d'un environnement sûr", a affirmé la Haut-Commissaire aux droits de l'homme, soulignant que "93% des enfants vivent actuellement dans des environnements où la pollution de l'air dépasse les directives de l'Organisation mondiale de la santé".
 
Selon Michelle Bachelet, près de 12 millions d'enfants vivant dans des pays en développement ont été victimes de lésions cérébrales permanentes causées par l'empoisonnement au plomb. Et 73 millions d'enfants dans le monde travaillent dans des conditions dangereuses où ils sont régulièrement exposés à des substances toxiques qui provoquent des lésions et des maladies cérébrales.
 
La responsable onusienne a également indiqué que la surexploitation de notre environnement augmente le risque de voir des maladies infectieuses comme le Covid-19 passer de l'animal à l'homme.
 
"La pandémie est un exemple très puissant de la menace pour le bien-être humain qui résulte des dommages causés à l'environnement", a-t-elle ajouté. Elle s'entrecroise avec d'autres formes de dégradation de l'environnement, comme la pollution atmosphérique, qui exacerbe la vulnérabilité des personnes à de graves problèmes de santé lorsqu'elles sont exposées à la Covid-19.

Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale