Evolution du Covid-19 au Maroc

36695
confirmés
556
décès
25677
guérisons
Le déficit budgétaire se creuse de 12,8 MMDH en un mois Tchad : Idriss Déby nommé maréchal pour les 60 ans de l'indépendance Covid-19 : Al Akhawayn offre 30 bourses aux enfants des fonctionnaires sur le front Twitter déploie son système de blocage des réponses Le Royaume-Uni s'enfonce dans sa « pire récession jamais enregistrée » Ligue des champions : Le "final 8" démarre ce soir à Lisbonne Covid-19 : Des centres de santé dans les quartiers pour accueillir les cas suspects Covid-19 : La CGEM propose la création d'un "Label santé" pour les entreprises OCP : Construction d'une usine d'acide phosphorique purifié à Jorf Lasfar TikTok active la monétisation des contenus

Libye : Les 3 messages de Bourita au conseil de sécurité

Libye : Les 3 messages de Bourita au conseil de sécurité
Source : Lesinfos.ma
09/07/2020 12:15

S'exprimant ce mercredi 8 juillet devant le Conseil de Sécurité de l'ONU, le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Étranger, Nasser Bourita, a fait part de trois messages exprimant "la préoccupation, la déception et l'appel à la mobilisation" du Maroc face à la détérioration de la situation en Libye.  

Nasser Bourita a affirmé que le Royaume du Maroc exprime d'abord un message de préoccupation étant donné que la situation en Libye se détériore de façon continue sur les plans politique, sécuritaire, économique et humanitaire, et que la pandémie du coronavirus "n'a rien arrangé".
 
Un message de déception, a t-il poursuivi, " Les bonnes volontés de la Communauté internationale sont là, mais sa volonté politique reste à trouver", et d'ajouter que "Il y a lieu d’être réaliste et pragmatique dans le traitement de la situation. La prolifération des initiatives produit un effet contraire".
 
Le troisième message est un appel à la mobilisation, selon le ministre des affaires étrangères, le consensus international doit être traduit par des actions fortes et concrètes. "La solution doit être politique, pas militaire", a t-il souligné.
 
Selon Bourita, "la Libye n'est pas un fonds de commerce diplomatique", les interventions étrangères ne servent pas les intérêts de la Libye et n'aident pas les protagonistes libyens à transcender leurs intérêts particuliers pour s’élever vers l'intérêt commun de tous les libyens, a t-il poursuivi.
 
"La Libye n'est pas seulement voisine du Maroc. C'est un pays frère avec lequel nous partageons une histoire commune, des liens communs, des intérêts et un destin commun", a rappelé le ministre, "Pour nous, la Libye n'est pas seulement une question diplomatique. Notre stabilité et notre sécurité dépendent de la situation en Libye", a t-il conclu.
 
Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale