Evolution du Covid-19 au Maroc

107743
confirmés
1918
décès
88244
guérisons
Covid19 : 30.000 tests rapides effectués dans la région Fès-Meknès SNEP : Le résultat net en hausse de 14% au 1er semestre TIBU Maroc et Lydec s'allient pour promouvoir l'employabilité des jeunes Mali : L'ex-ministre de la Défense Bah N'Daw désigné président de la transition Bank Al-Maghrib : Le déficit budgétaire devrait se creuser à 7,9% du PIB en 2020 L'Arabie Saoudite annonce la reprise progressive de la Omra Bank Al-Maghrib : Le taux directeur maintenu à 1,5% Saham Assurance lance Assur’Moukawalati La Palestine renonce à son droit de présider la Ligue arabe WhatsApp teste les images temporaires

Tesla : La justice allemande juge trompeuse la publicité sur la fonctionnalité "Autopilot"

Tesla : La justice allemande juge trompeuse la publicité sur la fonctionnalité
Source : Lesinfos.ma
14/07/2020 17:45

La justice allemande a indiqué, ce mardi 14 juillet, que la publicité dans laquelle Tesla vante ses véhicules équipés de la fonctionnalité "Autopilot" (ndlr, pilote automatique), est trompeuse.

En effet, le constructeur automobile de voitures électriques est pointé du doigt principalement à cause de sa description d'un véhicule équipé d'un système de "pilote automatique". Dans sa description, Tesla avait affirmé que ses véhicules disposent d'un plein potentiel pour la conduite autonome, et que la conduite automatique en milieu urbain serait possible en fin 2019.

L'Office allemand de lutte contre la concurrence déloyale avait saisi le tribunal de Munich il y a quelques mois, estimant que la publicité de Tesla est trompeuse. Aujourd'hui, l'institution allemande a déclaré avoir réalisé une victoire contre le constructeur automobile.

Selon le tribunal de Munich spécialisé dans le droit des marques et de la concurrence, le terme "pilote automatique" suggère que Tesla propose des véhicules techniquement capables de conduire sans intervention humaine, ce qui n'est pas le cas en réalité.

Les véhicules autonomes ne sont pas encore autorisés à rouler en Allemagne, Tesla "doit donc respecter les règles du jeu et ne doit pas faire de fausses promesses publicitaires", a conclu le tribunal dans un communiqué publié ce mardi.

Notons que ce n'est pas la première fois que Tesla fait face à ce type d'accusations de la part des organismes de protection des consommateurs. En 2016, l'association américaine Consumer Reports avait demandé à Tesla de changer la nomination Autopilot pour éviter d'induire ses clients en erreur, mais le géant de la construction automobile avait refusé, affirmant que ses décisions sont basées sur "des données réelles et non pas sur des spéculations médiatiques."

 

Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale