Evolution du Covid-19 au Maroc

462542
confirmés
8043
décès
437955
guérisons
Le point sur la participation du Maroc à la 113ème session du Conseil exécutif de l'OMT Forte explosion dans un immeuble dans le centre de Madrid BAD : Le Maroc rejoint l'indice obligataire Bloomberg African Bond Covid-19 : Le SIAM 2021 annulé Un français arrêté à Agadir pour agressions sexuelles sur des enfants Casablanca : Reprise ce mercredi du trafic du tramway au niveau du centre-ville Covid-19 : Prorogation de 15 jours des mesures restrictives, à compter de ce mardi Chambre des conseillers : Vers l'intégration de l’Amazighe dans les travaux des séances plénières Hydrocarbures : Lancement de l'appel d'offre pour un laboratoire de contrôle de qualité Covid/Variant britannique : Les voyageurs de 4 nouveaux pays interdits d'accès au Maroc

Trafic aérien : Pas de retour à la normale avant 2024 selon l'IATA

Trafic aérien : Pas de retour à la normale avant 2024 selon l'IATA
Source : Lesinfos.ma
28/07/2020 17:30

L'Association internationale du transport aérien (IATA) a indiqué ce mardi 28 juillet, qu'il faudra attendre 2024 pour que le trafic aérien mondial retrouve son niveau d'avant-crise.

Selon l'IATA, le rétablissement du trafic sera plus lent que prévu en mai et juin derniers, en raison notamment des incertitudes qui demeurent sur les ouvertures des frontières et les restrictions imposées par les différents pays dans le monde pour enrayer la propagation du covid-19.
 
"Nous estimons maintenant que le niveau de trafic aérien de 2019 ne sera pas atteint avant 2024, soit un an plus tard que ce que nous avions prévu précédemment", a indiqué Brian Pearce, le responsable financier de l'association internationale, lors d'une conférence de presse.
 
"Les projections dépendent beaucoup de la manière dont les pays contrôlent le virus", a t-il poursuivi, soulignant que l'arrivée d'un éventuel vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait contribuer à l'amélioration de la situation des compagnies aériennes.
 
L'association, qui regroupe 290 compagnies aériennes, estime à 419 milliards de dollars le manque à gagner en 2020 pour le secteur,soit une chute de moitié des recettes mondiales du secteur de l'aviation commerciale, la chute du trafic en 2020 est désormais estimée à 63% contre 55% auparavant.
 
Rappelons que le directeur général de IATA, Alexandre de Juniac avait appelé les passagers à accepter des avoirs plutôt que de demander des remboursements aux compagnies aériennes fortement fragilisées par la crise, cela devrait permettre selon lui de sauver ces entreprises et de les aider à faire face aux retombées économiques de la pandémie.
 
Fatima-Zahra Coundi

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale