Evolution du Covid-19 au Maroc

105346
confirmés
1889
décès
85883
guérisons
Mali : L'ex-ministre de la Défense Bah N'Daw désigné président de la transition Bank Al-Maghrib : Le déficit budgétaire devrait se creuser à 7,9% du PIB en 2020 L'Arabie Saoudite annonce la reprise progressive de la Omra Bank Al-Maghrib : Le taux directeur maintenu à 1,5% Saham Assurance lance Assur’Moukawalati La Palestine renonce à son droit de présider la Ligue arabe WhatsApp teste les images temporaires BTP : Les ventes de ciment en hausse de 18,6% en août Tennis : Djokovic décroche le Masters 1000 de Rome Covid-19 : L'Institut Pasteur du Maroc dément toute pénurie de tests PCR

SpaceX ramène sur Terre deux astronautes en provenance de l'ISS

SpaceX ramène sur Terre deux astronautes en provenance de l'ISS
Source : Sciencesetavenir.fr
03/08/2020 07:40

Le 2 août 2020 les astronautes américains Doug Hurley et Bob Behnken sont revenus sur Terre après un séjour dans la Station spatiale internationale. La société SpaceX fondée par Elon Musk a permis à la Nasa de s'affranchir des Soyouz russes pour faire l'aller-retour vers l'espace.

C'était le premier amerrissage pour une navette américaine habitée depuis la mission Apollo-Soyouz en 1975. Le 2 août 2020 les astronautes américains Doug Hurley et Bob Behnken sont revenus sur Terre après un séjour dans la Station spatiale internationale commencé le 31 mai dernier (ils étaient partis la veille). Leur capsule Crew Dragon de l'opérateur privé SpaceX, roussie par la rentrée dans l'atmosphère, a amerri au large de Pensacola dans le golfe du Mexique. Cette zone avait été choisie pour éviter une tempête tropicale plus à l'est. L'engin est passé d'une vitesse de 28.000 km/h en orbite à 24 km/h à l'amerrissage au large de la Floride, quatre grands parachutes s'étant ouverts comme prévu en fin de descente.

 

La Nasa va utiliser Crew Dragon pour envoyer 4 astronautes à la fois dans l'espace

"Nous entrons dans une nouvelle ère des vols habités, où la Nasa n'est plus acheteuse, propriétaire et opératrice des équipements, mais une cliente parmi de nombreux clients dans un secteur spatial commercial très actif", a dit Jim Bridenstine, patron de la Nasa. La société fondée par Elon Musk SpaceX a bénéficié d'une enveloppe de trois milliards de dollars pour développer entièrement un nouveau taxi spatial et promis six allers-retours vers l'ISS.

La Nasa utilisera Dragon pour envoyer quatre astronautes à la fois ; le Français Thomas Pesquet a annoncé le 28 juillet qu'il doit repartir pour l'ISS au printemps 2021 à bord de la Crew Dragon. Il devrait même repartir sur le même modèle qui a ramené Doug Hurley et Bob Behnken sur Terre : l'exemplaire revenu le 2 août semble en "très bon état", selon Gwynne Shotwell, présidente de SpaceX, et sera réparé et inspecté dans un processus d'environ quatre mois, afin de revoler pour la mission du printemps 2021, les capsules Dragon étant censées être réutilisables cinq à dix fois.

Toujours l'objectif martien

En conférence de presse, après le retour des deux astronautes américains, Elon Musk a évoqué une nouvelle ère pour la conquête de l'espace. Avec in fine la colonisation de Mars ? On sait que c'est le crédo de la société SpaceX, sa raison d'être même selon le milliardaire d'origine sud-africaine. Et si aucun programme concret n'existe, mais Gwynne Shotwell considère que la mission de Dragon doit être vue "comme un tremplin pour faire des choses encore plus dures, comme le programme Artemis et, bien sûr, aller sur Mars"

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale