Evolution du Covid-19 au Maroc

179003
confirmés
3027
décès
148838
guérisons
Attijariwafa Bank élue « Banque la plus sûre au Maroc et en Afrique en 2020 » Casablanca : Effondrement partiel de deux maisons à cause des rafales de vent Moyens de paiement : Le fiduciaire l'emporte sur le scriptural Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech rouvre ses portes au public Le Fonds Mohammed VI pour l'investissement opérationnel dans les semaines prochaines Donald Trump prêt à retirer le Soudan de la liste des pays parrains du terrorisme La pandémie entre dans une "phase inquiétante", selon l'OMS PLF2021 : La "contribution de solidarité" limitée aux entreprises dont le bénéfice dépasse 5MDH Jair Bolsonaro : Le Maroc est un partenaire "stratégique" pour le Brésil Google Assistant : Le mode conduite débarque sur Android

Liban : Le gouvernement de Hassan Diab jette l'éponge

Liban : Le gouvernement de Hassan Diab jette l'éponge
Source : LesInfos.ma
11/08/2020 10:40

Suite aux explosions qui ont frappé la ville de Beyrouth et les dégâts qu’ils ont engendré, le gouvernement libanais a présenté hier, lundi 10 août, sa démission.  

Le Premier ministre libanais Hassan Diab a annoncé, hier soir, sa démission, ainsi que celle de tous les membres de son gouvernement. 

Le Premier ministre libanais a précisé que cette décision a été prise suite aux explosions meurtrières, qui ont eu lieu au port de Beyrouth, faisant 160 morts et des milliers de blessés, le mardi dernier.

Aujourd’hui, nous répondons à la volonté du peuple qui exige que les responsables de ce désastre dissimulé pendant sept ans rendent des comptes, et à son désir d’un véritable changement. Face à cette réalité, j’annonce aujourd’hui la démission de ce gouvernement”, a déclaré Hassan Diab.

La démission du gouvernement était une suite logique aux vagues de démissions des hauts responsables du pays, à l’image de la ministre de la Justice, de la ministre de l’Information et du Ministre de l’Environnement. 

Des élections anticipées ne suffiraient pas

Aux yeux du peuple libanais, des élections parlementaires anticipées, comme le promet Hassan Diab, ne suffiraient pas pour calmer la colère des citoyens. 

Le weekend dernier, les libanais sont sortis dans des manifestations exprimant leur fureur face à ce nouveau gouvernement, ainsi que ses prédécesseurs, qui sont à leurs yeux responsables dans cette affaire d’explosions. 

Le président libanais, Michel Aoun, a accepté la démission de Hassan Diab, et l’a chargé d’expédier les affaires courantes, jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement.

 

Salaheddine ATFI

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale