Evolution du Covid-19 au Maroc

107743
confirmés
1918
décès
88244
guérisons
Covid19 : 30.000 tests rapides effectués dans la région Fès-Meknès SNEP : Le résultat net en hausse de 14% au 1er semestre TIBU Maroc et Lydec s'allient pour promouvoir l'employabilité des jeunes Mali : L'ex-ministre de la Défense Bah N'Daw désigné président de la transition Bank Al-Maghrib : Le déficit budgétaire devrait se creuser à 7,9% du PIB en 2020 L'Arabie Saoudite annonce la reprise progressive de la Omra Bank Al-Maghrib : Le taux directeur maintenu à 1,5% Saham Assurance lance Assur’Moukawalati La Palestine renonce à son droit de présider la Ligue arabe WhatsApp teste les images temporaires

Liban : Le gouvernement de Hassan Diab jette l'éponge

Liban : Le gouvernement de Hassan Diab jette l'éponge
Source : LesInfos.ma
11/08/2020 10:40

Suite aux explosions qui ont frappé la ville de Beyrouth et les dégâts qu’ils ont engendré, le gouvernement libanais a présenté hier, lundi 10 août, sa démission.  

Le Premier ministre libanais Hassan Diab a annoncé, hier soir, sa démission, ainsi que celle de tous les membres de son gouvernement. 

Le Premier ministre libanais a précisé que cette décision a été prise suite aux explosions meurtrières, qui ont eu lieu au port de Beyrouth, faisant 160 morts et des milliers de blessés, le mardi dernier.

Aujourd’hui, nous répondons à la volonté du peuple qui exige que les responsables de ce désastre dissimulé pendant sept ans rendent des comptes, et à son désir d’un véritable changement. Face à cette réalité, j’annonce aujourd’hui la démission de ce gouvernement”, a déclaré Hassan Diab.

La démission du gouvernement était une suite logique aux vagues de démissions des hauts responsables du pays, à l’image de la ministre de la Justice, de la ministre de l’Information et du Ministre de l’Environnement. 

Des élections anticipées ne suffiraient pas

Aux yeux du peuple libanais, des élections parlementaires anticipées, comme le promet Hassan Diab, ne suffiraient pas pour calmer la colère des citoyens. 

Le weekend dernier, les libanais sont sortis dans des manifestations exprimant leur fureur face à ce nouveau gouvernement, ainsi que ses prédécesseurs, qui sont à leurs yeux responsables dans cette affaire d’explosions. 

Le président libanais, Michel Aoun, a accepté la démission de Hassan Diab, et l’a chargé d’expédier les affaires courantes, jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement.

 

Salaheddine ATFI

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale