Evolution du Covid-19 au Maroc

485567
confirmés
8673
décès
471410
guérisons
Bank Al Maghrib : Amélioration de l'activité industrielle en janvier La société Les Eaux Minérales d'Oulmés publie un "Profit Warning" Fortes averses orageuses, chutes de neige et rafales de vent du vendredi au dimanche CDG Capital table sur un cadre monétaire "globalement stable" en 2021 Covid-19 : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 avril Ouverture du consulat général de Jordanie à Laâyoune Le 10 mai proclamé journée internationale de l'arganier par l'ONU Automobile : Hausse des ventes de 6,23% à fin février Chambre des représentants : Adoption des projets de loi sur les échéances électorales Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,98

Scolarité : Le Kenya décrète une année blanche pour cause de Coronavirus

Scolarité : Le Kenya décrète une année blanche pour cause de Coronavirus
Source : Lesinfos.ma
01/09/2020 17:45

Le gouvernement Kenyan a annoncé, ce mardi 1er septembre, sa décision d'annuler l'année scolaire 2020 en fermant toutes les écoles jusqu'en janvier 2021, afin de lutter contre la pandémie du covid-19.

Selon le gouvernement Kenyan, cette année blanche décidée au terme d'un mois de discussion, devrait permettre de protéger les enseignants et les élèves, mais également de lutter contre les inégalités constatées depuis la suspension des cours en présentiel en mars dernier.
 
En effet, un grand nombre d'élèves kenyans n'ont pas accès aux nouvelles technologies nécessaires pour suivre leurs cours à distance, en particulier ceux qui vivent dans le milieu rural et qui n'ont ni électricité, ni internet et ni ordinateur chez eux, un problème qui a poussé le gouvernement à prendre cette décision radicale et dont les conséquences sont lourdes.
 
Mais cette décision fortement controversée dans le pays, pourrait selon plusieurs experts kenyans, produire l'effet inverse, car les élèves qui ont accès aux nouvelles technologies pourront toujours continuer à étudier via la télévision, la radio ou internet, alors que les moins privilégiés n'auront pas cette possibilité. Et par conséquent, les deux groupes d'élèves ne seront pas au même niveau lorsque les écoles rouvriront.
 
Notons que cette année blanche décidée par le ministère de l'Education, concerne plus de 90 000 établissements scolaires près de 18 millions d’élèves, de la maternelle au lycée. 
 
Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale