Evolution du Covid-19 au Maroc

336506
confirmés
5539
décès
284496
guérisons
L'UM6P lance la "School of Computer Science" Afriquia Gaz : Baisse de 10,9% du chiffre d'affaires à fin septembre Chambre des conseillers : La réforme du Crédit populaire du Maroc adoptée Charges communes : Plus de 24 MMDH de crédits prévus en 2021 Lydec mobilisée pour faire face aux fortes pluies prévues à Casablanca Procès RAM : Le tribunal de Casablanca ordonne la dissolution de l'AMPL Prix FIFA "The Best" : La liste des nommés dévoilée Un collectif d'associations plaide pour l'interdiction du mariage avant 18 ans Haïti compte ouvrir un Consulat général à Dakhla Covid-19 : Le taux de reproduction (R0) baisse à 0,9

USA : Donald Trump demande à un journaliste d'enlever son masque

USA : Donald Trump demande à un journaliste d'enlever son masque
Source : Lesinfos.ma
08/09/2020 17:30

Lors d'un point de presse, tenu ce lundi 7 septembre à la Maison-Blanche, le président Donald Trump a demandé à l'un des journalistes de retirer son masque car il ne l'entendait pas bien, une demande aussitôt refusée par le journaliste en question.

« Vous allez devoir enlever ça, s'il vous plaît. Vous pouvez l'enlever », a lancé le locataire de la Maison-Blanche. « Je vais juste parler plus fort », lui a répondu Jeff Mason, journaliste de l'agence de presse Reuters. « Si vous ne l'enlevez pas, je ne vous entends pas bien. Si vous l’enleviez ce serait beaucoup plus facile », a insisté Donald Trump. « Je vais parler beaucoup plus fort, est-ce que c'est mieux ? », a répondu le journaliste. « Oui… c'est mieux », a répondu le président américain en soupirant.
 
Quelques minutes après l'intervention de Jeff Mason, c'était au tour du correspondant du journal britannique The Guardian de poser sa question à Donald Trump, et contrairement à son confrère, il a retiré son masque avant de parler.  « Je vous entends mieux, contrairement à tous les autres qui refusent », l’a alors félicité le président.
 
Position ambiguë
 
Depuis l'avènement de la pandémie, Donald Trump a affiché une position ambiguë sur la question du port de masque. Il n'est apparu en public avec un masque de protection pour la première fois que le 11 juillet, lors de sa visite à l'hôpital Walter Reed de Bethesda, au Maryland, soit plusieurs mois après le début de la pandémie.
 
Toutefois, avec l'explosion du nombre de contaminations dans le pays, le président américain a soutenu le port du masque comme geste "patriotique", sans pour autant le rendre obligatoire au niveau national, car il estime que la décision de porter ou non un masque est une liberté individuelle.
 

Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale