Evolution du Covid-19 au Maroc

105346
confirmés
1889
décès
85883
guérisons
Mali : L'ex-ministre de la Défense Bah N'Daw désigné président de la transition Bank Al-Maghrib : Le déficit budgétaire devrait se creuser à 7,9% du PIB en 2020 L'Arabie Saoudite annonce la reprise progressive de la Omra Bank Al-Maghrib : Le taux directeur maintenu à 1,5% Saham Assurance lance Assur’Moukawalati La Palestine renonce à son droit de présider la Ligue arabe WhatsApp teste les images temporaires BTP : Les ventes de ciment en hausse de 18,6% en août Tennis : Djokovic décroche le Masters 1000 de Rome Covid-19 : L'Institut Pasteur du Maroc dément toute pénurie de tests PCR

USA : Donald Trump demande à un journaliste d'enlever son masque

USA : Donald Trump demande à un journaliste d'enlever son masque
Source : Lesinfos.ma
08/09/2020 17:30

Lors d'un point de presse, tenu ce lundi 7 septembre à la Maison-Blanche, le président Donald Trump a demandé à l'un des journalistes de retirer son masque car il ne l'entendait pas bien, une demande aussitôt refusée par le journaliste en question.

« Vous allez devoir enlever ça, s'il vous plaît. Vous pouvez l'enlever », a lancé le locataire de la Maison-Blanche. « Je vais juste parler plus fort », lui a répondu Jeff Mason, journaliste de l'agence de presse Reuters. « Si vous ne l'enlevez pas, je ne vous entends pas bien. Si vous l’enleviez ce serait beaucoup plus facile », a insisté Donald Trump. « Je vais parler beaucoup plus fort, est-ce que c'est mieux ? », a répondu le journaliste. « Oui… c'est mieux », a répondu le président américain en soupirant.
 
Quelques minutes après l'intervention de Jeff Mason, c'était au tour du correspondant du journal britannique The Guardian de poser sa question à Donald Trump, et contrairement à son confrère, il a retiré son masque avant de parler.  « Je vous entends mieux, contrairement à tous les autres qui refusent », l’a alors félicité le président.
 
Position ambiguë
 
Depuis l'avènement de la pandémie, Donald Trump a affiché une position ambiguë sur la question du port de masque. Il n'est apparu en public avec un masque de protection pour la première fois que le 11 juillet, lors de sa visite à l'hôpital Walter Reed de Bethesda, au Maryland, soit plusieurs mois après le début de la pandémie.
 
Toutefois, avec l'explosion du nombre de contaminations dans le pays, le président américain a soutenu le port du masque comme geste "patriotique", sans pour autant le rendre obligatoire au niveau national, car il estime que la décision de porter ou non un masque est une liberté individuelle.
 

Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale