Evolution du Covid-19 au Maroc

105346
confirmés
1889
décès
85883
guérisons
Mali : L'ex-ministre de la Défense Bah N'Daw désigné président de la transition Bank Al-Maghrib : Le déficit budgétaire devrait se creuser à 7,9% du PIB en 2020 L'Arabie Saoudite annonce la reprise progressive de la Omra Bank Al-Maghrib : Le taux directeur maintenu à 1,5% Saham Assurance lance Assur’Moukawalati La Palestine renonce à son droit de présider la Ligue arabe WhatsApp teste les images temporaires BTP : Les ventes de ciment en hausse de 18,6% en août Tennis : Djokovic décroche le Masters 1000 de Rome Covid-19 : L'Institut Pasteur du Maroc dément toute pénurie de tests PCR

Classe surchargée : L’AREF Fès-Meknès sort de son silence

Classe surchargée : L’AREF Fès-Meknès sort de son silence
Source : LesInfos.ma
09/09/2020 10:45

L’Académie Régionale de l’Éducation et de la Formation (AREF) de la Région de Fès-Meknès a réagi à la photo de la classe surchargée, qui a fait le tour de la toile ce lundi, et annonce l’application des mesures nécessaires pour rectifier la situation.  

Il aura fallu deux jours à l’AREF de la région de Fès-Meknès pour identifier l’école au sein de laquelle une photo d’une classe surchargée a été prise le jour de la rentrée scolaire, affichant un nombre important d’élèves et ne respectant pas les mesures de sécurité sanitaires mises en place par le ministère de l’Éducation national.

Il s’agit donc de l’école élémentaire Abdelkhalek Torres située dans le quartier Marjane 2 à Meknès. Elle comporte 8 salles de classe et compte 414 élèves, répartis en 15 classes, encadrées par 15 enseignants, soit une moyenne de 28 élèves par classe. L’école dispose des moyens humains et logistiques permettant d’adopter le système de groupe, en accueillant entre 11 et 15 élèves par niveau scolaire.

« Cas isolé »

D’après le communiqué de l’AREF, les responsables de cette école n’ont pas respecté les normes exigées par la circulaire du ministère de l’Éducation national, ainsi l’école a accueilli les élèves des trois premiers niveaux dans la même matinée du lundi 7 septembre, jour de la rentrée scolaire.

Face à ce « cas isolé », l’Académie de la région veille désormais au respect des normes sécuritaires par cette école et prévoit également d’appliquer les mesures administratives à l’encontre des personnes concernées par cette infraction du protocole sanitaire.

 

Salaheddine ATFI

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale