Evolution du Covid-19 au Maroc

485567
confirmés
8673
décès
471410
guérisons
Bank Al Maghrib : Amélioration de l'activité industrielle en janvier La société Les Eaux Minérales d'Oulmés publie un "Profit Warning" Fortes averses orageuses, chutes de neige et rafales de vent du vendredi au dimanche CDG Capital table sur un cadre monétaire "globalement stable" en 2021 Covid-19 : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 avril Ouverture du consulat général de Jordanie à Laâyoune Le 10 mai proclamé journée internationale de l'arganier par l'ONU Automobile : Hausse des ventes de 6,23% à fin février Chambre des représentants : Adoption des projets de loi sur les échéances électorales Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,98

Présidentielle/Côte d’Ivoire : Les candidatures de Gbagbo et Soro rejetées

Présidentielle/Côte d’Ivoire : Les candidatures de Gbagbo et Soro rejetées
Source : LesInfos.ma
15/09/2020 10:35

L’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, et l’ex-Président du pays, Laurent Gbagbo, ont vu leurs candidatures à la présidentielle rejetées par le Conseil Constitutionnel de la Côte d'Ivoire.

Au total, seulement quatre candidatures pour la présidentielle du 31 octobre prochain ont été retenues par le Conseil Constitutionnel, tandis que quarante autres ont été rejetées, dont celles de Gauillaume Soro et Laurent Gbagbo.

Les candidatures retenues par le Conseil sont celles du président actuel Alassane Ouattara, de l'ancien Président Henri Konan Bédié, de l'ancien Premier ministre Pascal Affi Nguessan et du député Kouadio Konan Bertin.

Gbagbo et Soro toujours inéligibles

En ce qui concerne Laurent Gbagbo, sa candidature a été rejetée malgré son acquittement par la Cour pénale internationale. Il avait en outre été condamné par la justice ivoirienne à 20 ans de prison pour le « braquage » de la Banque Centrale des États d'Afrique de l'Ouest lors de la crise post-électorale de 2010-2011.

Pour sa part, Guillaume Soro avait été condamné par la justice ivoirienne à 20 ans de prison pour « recel de détournement de deniers publics » et fait l'objet d'une procédure pour « tentative d'insurrection ».

 

Salaheddine ATFI

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale