Evolution du Covid-19 au Maroc

212038
confirmés
3572
décès
174911
guérisons
7 conseils pour prendre soin de vos yeux Afrique du Sud : Le président Ramaphosa se met en quarantaine La Chambre des conseillers condamne l'atteinte aux sacralités de l'Islam Chefchaouen : Plus de 34 MDH pour le développement des communes soulaliyates Industrie : L'indice des prix à la production en quasi-stagnation Les Émirats Arabes Unis annoncent l'ouverture d'un consulat général à Laâyoune Un gardien de prison tué par un membre de la cellule terroriste démantelée à Témara La reprise du site Bombardier Casablanca par Spirit Aerosystems actée Covid-19 : Le Maroc franchit la barre des 200.000 cas PLF 2021 : L'opposition reproche au gouvernement son manque d'audace

Covid-19 : Le cri de détresse des propriétaires de salles de sport

Covid-19 : Le cri de détresse des propriétaires de salles de sport
Source : Lesinfos.ma
18/09/2020 16:30

Depuis la déclaration de l'Etat d'urgence sanitaire en mars, des centaines de salles de sport ont fermé leurs portes, avec l'espoir d'une réouverture prochaine. Mais, plus de 6 mois après cette fermeture abrupte, la situation semble toujours critique pour les propriétaires de salles de sports qui se retrouvent aujourd'hui livrés à eux-même dans une période de crise sanitaire et économique sans précédent.

Selon l'AMPIF, Association Marocaine des Professionnels de l’Industrie du Fitness et de la Remise en Forme, plus de 10.000 emplois dans le secteur sont aujourd'hui menacés à cause de la fermeture prolongée des salles de sport dans le Royaume.
 
« Nos salles de sport souffrent et luttent quotidiennement par tous les moyens afin d’éviter les licenciements que pourrait provoquer une fermeture prolongée de nos établissements », déplore l'association dans un communiqué publié ce vendredi 18 septembre.
 
Depuis l'annonce de la fermeture des salles de sport, le secteur ne bénéficie "d'aucune aide ni soutien des pouvoirs publics", indique la même source, précisant que toutes les correspondances destinées aux ministères concernés sont restées sans réponse.
 
En outre, l'AMPIF estime que la pratique en centre sportif ne présente pas plus de risques pour les citoyens que la fréquentation des supermarchés, cafés ou les bancs de l’école. « Nous ne comprenons pas le pourquoi d’une telle décision à notre encontre », peut-on lire dans le communiqué.
 
Appel aux autorités
 
Enfin, l'association s'engage à veiller au strict respect des protocoles sanitaires instaurés dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie, en vue de protéger les clients ainsi que les employés, et appelle les autorités compétentes à agir d'urgence en vue de sauver ce secteur fortement touché par la crise.
 
« Nous, Association Marocaine des Professionnels de l’Industrie du Fitness et de la Remise en Forme, réitérons notre demande de réouverture des salles de sport dans les plus brefs délais et nous nous engageons ainsi à assurer une relance de l’activité conditionnée par le respect des mesures de prévention sanitaire et des règles d’hygiène », conclut le communiqué.
 
 
Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale