Evolution du Covid-19 au Maroc

207718
confirmés
3506
décès
171591
guérisons
Afrique du Sud : Le président Ramaphosa se met en quarantaine La Chambre des conseillers condamne l'atteinte aux sacralités de l'Islam Chefchaouen : Plus de 34 MDH pour le développement des communes soulaliyates Industrie : L'indice des prix à la production en quasi-stagnation Les Émirats Arabes Unis annoncent l'ouverture d'un consulat général à Laâyoune Un gardien de prison tué par un membre de la cellule terroriste démantelée à Témara La reprise du site Bombardier Casablanca par Spirit Aerosystems actée Covid-19 : Le Maroc franchit la barre des 200.000 cas PLF 2021 : L'opposition reproche au gouvernement son manque d'audace Le président de la FIFA testé positif au Covid-19

Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme : 390 affaires enregistrées depuis 2019

Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme : 390 affaires enregistrées depuis 2019
Source : Lesinfos.ma
24/09/2020 10:45

Le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader, a indiqué hier, mercredi 23 septembre, qu'un total de 390 affaires ont été enregistrées au titre des années 2019 et 2020 en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Lors d'une rencontre organisée par le ministère de la justice et le barreau des avocats de Meknès sous le thème ‘’le rôle de l’avocat dans le système de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme’’, Ben Abdelkader a indiqué que ces affaires dont une partie est en investigation pénale, tandis que d’autres sont portées devant les tribunaux, se répartissent entre 2019, avec 229 affaires, et 2020 avec 161 affaires.
 
Selon le ministre, les évaluations menées par les instances internationales compétentes, notamment en 2007 et durant la période entre septembre 2017 et 2019, ont montré ‘’l’évolution notoire’’ qu’a connu le système national, malgré certaines remarques touchant au secteur non-financier.
 
« Les professions juridiques et judiciaires, notamment les avocats, les notaires et les Adouls, font partie des entités non-financières au sujet desquelles une remarque a été relevée par le groupe de travail financier international, laquelle a trait à leur sous-implication dans le système de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme », a t-il poursuivi.
 
« Le ministère de la justice a mis en place, à ce sujet, un plan de qualification des professions juridiques et judiciaires, en vue d’éviter certaines remarques négatives », a-t-il ajouté, soulignant qu'un projet de résolution expliquant les démarches et procédés d’implication des professions juridiques et judiciaires dans le système de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, est en cours d'élaboration.
 
 
Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale