Evolution du Covid-19 au Maroc

207718
confirmés
3506
décès
171591
guérisons
Afrique du Sud : Le président Ramaphosa se met en quarantaine La Chambre des conseillers condamne l'atteinte aux sacralités de l'Islam Chefchaouen : Plus de 34 MDH pour le développement des communes soulaliyates Industrie : L'indice des prix à la production en quasi-stagnation Les Émirats Arabes Unis annoncent l'ouverture d'un consulat général à Laâyoune Un gardien de prison tué par un membre de la cellule terroriste démantelée à Témara La reprise du site Bombardier Casablanca par Spirit Aerosystems actée Covid-19 : Le Maroc franchit la barre des 200.000 cas PLF 2021 : L'opposition reproche au gouvernement son manque d'audace Le président de la FIFA testé positif au Covid-19

France : 29 personnes interpellées pour financement du terrorisme en bitcoin

France : 29 personnes interpellées pour financement du terrorisme en bitcoin
Source : Lesinfos.ma
29/09/2020 17:45

Le parquet national antiterroriste (PNAT) français a annoncé, ce mardi 29 septembre, l'arrestation de 29 personnes impliquées dans le financement du terrorisme au profit des membres d'Al-Qaida et de l'Organisation de l'Etat islamique en Syrie.

Dans un communiqué publié ce mardi, le PNAT a indiqué que cette vaste opération antiterroriste fait suite à une enquête préliminaire entamée en janvier dernier pour "financement du terrorisme et association de malfaiteurs terroriste criminelle".
 
L'enquête a été ouverte suite à la détection par Tracfin, organisme public chargé de la lutte contre la fraude fiscale, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, d’un circuit sophistiqué de transferts de fonds à des djihadistes français encore présents en Syrie, relève la même source.
 
En raison des mesures strictes de surveillance et de contrôle mises en place par les autorités, le groupe criminel, avait changé ses méthodes, et a commencé à utiliser depuis plusieurs mois, des cryptomonnaies, notamment le bitcoin pour réaliser les transferts de fonds, en lieu et place de mandats cash.
 
"Le réseau de financement du terrorisme visé par l’opération antiterroriste menée ce mardi est actif depuis l’année 2019 et repose principalement sur l’achat, en France, de coupons de cryptomonnaie dont les références ont été transmises par messagerie sécurisée à des djihadistes présents en Syrie, puis crédités sur des plateformes de bitcoins", a indiqué le PNAT.
 
"Les investigations ont révélé que plusieurs dizaines de personnes résidant en France se sont rendues à maintes reprises, au cours des derniers mois, dans des bureaux de tabac répartis sur l’ensemble du territoire national pour acheter anonymement des coupons d’une valeur comprise entre 10 et 150 euros. Ces coupons étaient ensuite crédités sur des comptes ouverts depuis l’étranger par des djihadistes qui se chargeaient de les convertir en crypto-monnaies sur des plateformes d’achat de bitcoins", a expliqué la même source.
 
Des centaines de milliers d'euros transférés 
 
Selon le parquet antiterroriste, les montants transférés sont évalués à plusieurs centaines de milliers d'euros. Ils auraient bénéficié à des djihadistes affiliés à al-Qaïda, mais également à l'organisation dite Etat islamique. Toutefois, l'identification des personnes injectant de l'argent dans ce réseau "s'est avérée particulièrement complexe", a indiqué la même source, rappelant qu’aucune prise d’identité n’est légalement exigée lors de l’achat de ces coupons de cryptomonnaie dans des bureaux de tabac.
 
En outre, les éléments de la police judiciaire ont identifié deux acteurs majeurs du réseau de financement. Il s'agit de deux Français de 25 ans, Mesut S. et Walid F., qui se trouvent actuellement en Syrie. Les deux hommes avaient rejoint ensemble la zone irako-syrienne en 2013 et sont soupçonnés d'être membre du groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Sham (HTS), affilié à al-Qaïda. Condamnés en leur absence à 10 ans d'emprisonnement par le tribunal correctionnel de Paris en 2016, ils font depuis l'objet d'un mandat d'arrêt.

 

Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale