Evolution du Covid-19 au Maroc

359844
confirmés
5915
décès
310193
guérisons
Unesco : Le Maroc soutient la candidature d'Audrey Azoulay pour un second mandat Covid-19 : RAM offre une couverture internationale à ses clients Création de la Fédération africaine des véhicules anciens Échanges extérieurs : Le déficit commercial s'allège de 25,6% à fin octobre Fès : Deux médecins arrêtés pour trafic de tests PCR Alliances : Le chiffre d'affaires en baisse de 12% à fin septembre Bourita : Il est temps pour la Politique européenne de voisinage d'évoluer Équitation : Quatre cavaliers représenteront le Maroc aux JO-2021 Bank Al-Maghrib : Hausse du crédit bancaire en octobre Ministère de l'Industrie : Un budget d'investissement de 1,2 MMDH en 2021

PLF2021 : La "contribution de solidarité" limitée aux entreprises dont le bénéfice dépasse 5MDH

PLF2021 : La
Source : Lesinfos.ma
20/10/2020 09:25

La contribution de solidarité sera limitée aux entreprises dont le bénéfice net dépasse 5 millions de dirhams (MDH), a annoncé lundi à Rabat, le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun.

"Le sens de solidarité renforcé lors de la crise sanitaire liée au Covid-19, sera consolidé à travers l'adoption d'une contribution de solidarité sur les bénéfices et revenus", a affirmé Mohamed Benchaâboun lors de sa présentation du Projet de loi de finances (PLF 2021) devant les deux chambres du Parlement, notant que cette participation sera limitée aux personnes physiques dont le salaire net annuel est de 120.000 dirhams, soit 10.000 dh par mois, et les entreprises dont les bénéfices dépassent 5 MDH.

Il est prévu que cette participation permettra de récolter 5 milliards de dirhams versés au Fonds d'appui à la cohésion sociale, a-t-il souligné, notant que celui-ci verra ses attributions s'élargir pour englober les organismes de protection sociale, et portera désormais le nom "Fonds d'Appui à la Protection sociale et à la Cohésion Sociale".

Par ailleurs, le ministre a souligné que le lancement de la généralisation de la couverture sanitaire obligatoire, à partir du 1er janvier 2021, est une première phase dans le cadre de la réforme sociétale de grande envergure liée à la généralisation de la couverture sociale lancée par le roi Mohammed VI lors du discours du Trône, constituant ainsi une orientation majeure du PLF 2021. 

Contribution professionnelle unique

Dans ce cadre, selon le ministre, la généralisation de la couverture médicale obligatoire sera effectuée à travers l’accélération de l’adoption des amendements relatifs au cadre législatif et réglementaire, qui permettront d’instaurer une Assurance maladie obligatoire (AMO) au profit des catégories précaires qui bénéficient actuellement du régime RAMED, et d’accélérer la généralisation de la couverture au profit de la catégorie des indépendants et des non-salariées exerçant une activité libérale.

Il a rappelé, à cette occasion, que le projet de cette réforme sera étalé sur deux ans, et nécessitera près de 14 MMDH, dont 9 MMDH financés par l'État. Un total de 4,2 MMDH sera mobilisé au titre de l’année 2021.

"Ce chantier stratégique sera accompagné par l'adoption d'une réforme fiscale radicale qui permettra de collecter les impôts imposés aux niveaux national et local sur les professionnels à faibles revenus, en une seule contribution professionnelle", a fait savoir Mohamed Benchaâboun, notant que cette réforme fiscale renforcera la confiance de cette catégorie des contribuables, en multipliant leurs chances de s'impliquer dans le secteur formel.

 

 

La rédaction

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale