Evolution du Covid-19 au Maroc

359844
confirmés
5915
décès
310193
guérisons
Unesco : Le Maroc soutient la candidature d'Audrey Azoulay pour un second mandat Covid-19 : RAM offre une couverture internationale à ses clients Coupe Mohammed VI : Le Raja affrontera l'Ismaîly le 11 janvier à Casablanca Création de la Fédération africaine des véhicules anciens Échanges extérieurs : Le déficit commercial s'allège de 25,6% à fin octobre Fès : Deux médecins arrêtés pour trafic de tests PCR Alliances : Le chiffre d'affaires en baisse de 12% à fin septembre Bourita : Il est temps pour la Politique européenne de voisinage d'évoluer Équitation : Quatre cavaliers représenteront le Maroc aux JO-2021 Bank Al-Maghrib : Hausse du crédit bancaire en octobre

OCP Africa et la BAD s'allient pour améliorer l'accès aux engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana

OCP Africa et la BAD s'allient pour améliorer l'accès aux engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana
Source : Lesinfos.ma
22/10/2020 12:15

La Banque africaine de développement (BAD) a donné son accord à une participation du Mécanisme africain de financement du développement des engrais (MAFDE) dans une garantie de crédit commercial partiel d'un montant de 4 millions de dollars USD prise aux côtés d’OCP Africa, filiale du groupe marocain OCP.  

Dans un communiqué publié sur son site web, la BAD a indiqué que ce projet ambitionne de réduire les risques potentiels tout au long de la chaîne de valeur agricole, et d'améliorer l'accès aux intrants de qualité en Côte d'Ivoire et au Ghana.
 
Ce projet qui s'étale sur une période de trois ans, devrait également permettre de soutenir quelque 430 000 petits exploitants agricoles, dont 104 000 femmes, et de leur faciliter l'accès à des intrants agricoles de qualité à des prix abordables ainsi qu’à des formations aux bonnes pratiques agricoles.
 
«Agribooster»
 
Le programme vient également compléter les efforts déployés dans le cadre de l'initiative «Agribooster» d'OCP Africa, qui repose sur une approche inclusive destinée à faciliter l’accès des exploitants à des intrants de qualité, à une formation, à des crédits et à la mise en place de liens commerciaux, afin d’augmenter les rendements et les revenus tout en améliorant les moyens de subsistance, relève la même source.
 
Selon la BAD, ce projet devrait permettre d'augmenter de 35% les rendements de riz et de maïs au Ghana et de 30% des rendements de riz en Côte d’Ivoire. Dans cette optique, OCP Africa et le MAFDE apporteront, chacun, deux millions de dollars en garanties de crédit commercial.
 
 
Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale