Evolution du Covid-19 au Maroc

464844
confirmés
8105
décès
440652
guérisons
Découvrez les vertus méconnues de la fleur d'oranger La proposition de Joe Biden de prolonger le traité de désarmement New Start saluée par le Kremlin Covid-19 : Zinedine Zidane testé positif Deux stagiaires commandos de la Marine royale portés disparus Le Maroc reçoit aujourd'hui son premier lot de vaccin en provenance de Mumbai OPCVM : L'actif net sous gestion en hausse de 11,18% en 2020 Les sessions de questions-réponses désormais disponibles sur TikTok Casablanca : Saisie de près de 200 kg de pièces géologiques prohibées à l’exportation Attijariwafa Bank met en avant son soutien aux TPME Les recettes touristiques en baisse de 57,7% à fin novembre

OCP Africa et la BAD s'allient pour améliorer l'accès aux engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana

OCP Africa et la BAD s'allient pour améliorer l'accès aux engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana
Source : Lesinfos.ma
22/10/2020 12:15

La Banque africaine de développement (BAD) a donné son accord à une participation du Mécanisme africain de financement du développement des engrais (MAFDE) dans une garantie de crédit commercial partiel d'un montant de 4 millions de dollars USD prise aux côtés d’OCP Africa, filiale du groupe marocain OCP.  

Dans un communiqué publié sur son site web, la BAD a indiqué que ce projet ambitionne de réduire les risques potentiels tout au long de la chaîne de valeur agricole, et d'améliorer l'accès aux intrants de qualité en Côte d'Ivoire et au Ghana.
 
Ce projet qui s'étale sur une période de trois ans, devrait également permettre de soutenir quelque 430 000 petits exploitants agricoles, dont 104 000 femmes, et de leur faciliter l'accès à des intrants agricoles de qualité à des prix abordables ainsi qu’à des formations aux bonnes pratiques agricoles.
 
«Agribooster»
 
Le programme vient également compléter les efforts déployés dans le cadre de l'initiative «Agribooster» d'OCP Africa, qui repose sur une approche inclusive destinée à faciliter l’accès des exploitants à des intrants de qualité, à une formation, à des crédits et à la mise en place de liens commerciaux, afin d’augmenter les rendements et les revenus tout en améliorant les moyens de subsistance, relève la même source.
 
Selon la BAD, ce projet devrait permettre d'augmenter de 35% les rendements de riz et de maïs au Ghana et de 30% des rendements de riz en Côte d’Ivoire. Dans cette optique, OCP Africa et le MAFDE apporteront, chacun, deux millions de dollars en garanties de crédit commercial.
 
 
Fatima-Zahra Coundi

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale