Evolution du Covid-19 au Maroc

464844
confirmés
8105
décès
440652
guérisons
Découvrez les vertus méconnues de la fleur d'oranger La proposition de Joe Biden de prolonger le traité de désarmement New Start saluée par le Kremlin Covid-19 : Zinedine Zidane testé positif Deux stagiaires commandos de la Marine royale portés disparus Le Maroc reçoit aujourd'hui son premier lot de vaccin en provenance de Mumbai OPCVM : L'actif net sous gestion en hausse de 11,18% en 2020 Les sessions de questions-réponses désormais disponibles sur TikTok Casablanca : Saisie de près de 200 kg de pièces géologiques prohibées à l’exportation Attijariwafa Bank met en avant son soutien aux TPME Les recettes touristiques en baisse de 57,7% à fin novembre

Ethiopie : 17 officiers de l'armée fédérale, dont un général, arrêtés pour trahison

Ethiopie : 17 officiers de l'armée fédérale, dont un général, arrêtés pour trahison
Source : Lesinfos.ma
11/11/2020 14:45

Quelque 17 officiers de l’armée fédérale éthiopienne, dont un général, accusés de trahison au profit des groupes du Front de libération du peuple du Tigray (TPLF), ont été arrêtés, rapporte mercredi le groupe médiatique éthiopien +FANA BC+ qui cite la police fédérale.

Les officiers sont accusés "d'avoir coupé les réseaux de communication entre le Commandement Nord et le Commandement central" de l'armée fédérale ce qui constitue "un acte de trahison", ajoute la même source.

L’un des officiers arrêtés est le général Gebremedihn Fekadu, chef du département des communications des forces armées éthiopiennes, "pris en flagrant délit alors qu'il tentait d'envoyer au TPLF 11 boîtes chargées d'explosifs et de composants de projectiles sous prétexte qu’elles contiennent du matériel de communication".

Les suspects ont été arrêtés lors d’une opération conjointe menée par l’armée et la police fédérales, précise-t-on.

Les opérations militaires menées par l’armée fédérale éthiopienne dans l’Etat régional du Tigray se «déroulent comme prévu», avait affirmé mardi le Premier ministre Abiy Ahmed.

«Les opérations cesseront dès que la junte criminelle sera désarmée, l'administration légitime de la région rétablie et les suspects appréhendés et traduits en justice», avait précisé le Premier ministre éthiopien.

Les forces de défense éthiopienne fédérales appuyées par l’armée de l’air mènent depuis quelques jours une offensive contre les positions militaires du Front de libération du peuple du Tigray (TPLF) qui avait déclenché les hostilités en attaquant des bases de l’armée fédérale.

 

 

La rédaction (Avec MAP)

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale