Evolution du Covid-19 au Maroc

483654
confirmés
8623
décès
469046
guérisons
France : Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison dont un an ferme Fortes averses orageuses du lundi au mercredi dans plusieurs provinces du Royaume Malgré la crise, HPS maintient la progression de ses revenus Casablanca : Le personnel de santé du privé reçoit la 2e dose du vaccin anti-Covid Hilale : La situation au Sahara marocain est de loin "bien meilleure" qu'en Afrique du Sud Le Maroc et le Burundi établissent une feuille de route de coopération pour la période 2021-2024 Taqa Morocco : Un CA consolidé de 7,78 MMDH en 2020 Maroc-UE : Les échanges de biens ressortent à 35 milliards d'euros en 2020 La Marocaine Vie : Fatima Zahra Salim Elqalb nommée au conseil exécutif Perturbations de la navigation : Les explications de Maroc Telecom

Face au tollé, WhatsApp fait marche arrière

Face au tollé, WhatsApp fait marche arrière
Source : Lesinfos.ma
18/01/2021 16:20

Suite à la colère des utilisateurs après le changement de ses conditions générales d'utilisation, WhatsApp a décidé de faire marche arrière. Contrairement à ce qui avait été annoncé le 7 janvier, les utilisateurs qui ne voudraient pas adhérer à la nouvelle politique d’utilisation de l’application pourront toujours l’utiliser après le 8 février.  

"Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront lire et accepter les conditions", a indiqué l'entreprise dans communiqué, soulignant que les modifications qui devaient entrer en vigueur le 8 février, ne seront effectives qu'à partir du 15 mai.

WhatsApp a en outre, assuré que la mise à jour ne "renforcerait pas sa capacité à partager des données avec Facebook", et qu'elle est avant tout destinée à aider les entreprises à mieux communiquer avec leurs clients via la plateforme.
 
Le 7 janvier courant, WhatsApp annonçait la mise en place à partir du 8 février, d’une nouvelle politique de confidentialité lui permettant de partager certaines données de ses utilisateurs avec sa maison-mère, Facebook. 
 
L’annonce par Whatsapp de ce changement a déclenché un exode d’utilisateurs qui a énormément bénéficié à d’autres plateformes. Telegram a gagné des dizaines de millions d'utilisateurs en quelques jours, franchissant ainsi la barre des 500 millions d'utilisateurs, alors que Signal a déclaré son intention d’augmenter ses effectifs pour faire face à une hausse des inscriptions sans précédent.
 
WhatsApp qui est sous le feu des critiques depuis plusieurs jours, a affirmé dans un communiqué avoir entendu « beaucoup de confusion » de la part de « beaucoup de monde » après l’annonce des derniers changements de ses conditions d’utilisation. Sous pression, l’entreprise tente tant bien que mal de rassurer ses utilisateurs afin de stopper cet exode massif qui risque de lui coûter très cher.

 

Fatima-Zahra Coundi

Tech/Médias Voir tous les articles
Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale