Et si on passait au roux ?

Et si on passait au roux ?
Source : Elle
31/12/2015 14:02

C’est le ton qui réchauffe les podiums et les actrices. Être rousse, ça change quoi ? Comment passer au roux ?

Etre roux n’a pas toujours été au goût du jour. Autrefois, on détestait et même on craignait cette couleur ardente. Parce qu’elle est rare, qu’on l’associe au feu et au sang. « Le mépris envers la rousseur commence sans doute par la trahison de Judas, traditionnellement représenté en roux, comme s’il fallait chercher un indice physique à la fourberie », explique le sociologue David Le Breton, qui a participé au livre de photographies « Roux » de Geneviève Boutry (éd. Lieux Dits). Rien ne s’arrange au Moyen Âge : sous l’Inquisition, les roux sont suspectés d’entretenir des relations avec le diable. De tout temps, la rousseur est surtout la « couleur emblématique d’une différence, tantôt infamante, tantôt élective, elle singularise l’individu et le dépersonnalise », peut-on lire dans « Roux ».

Si cette couleur rare fait fuir, elle fascine aussi beaucoup.

...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale