Habitat: grosses difficultés de commercialisation chez Al Omrane

Habitat: grosses difficultés de commercialisation chez Al Omrane
Source : Le360.ma
29/06/2016 13:15

Le holding immobilier public traine un stock d'invendus de plus de 15 milliards de DH. C'est trois fois son chiffre d'affaires annuel. Ceci pousse le holding à envisager le recours à des prestataires externes pour mieux commercialiser sa production.

Faut-il revoir la politique commerciale du Holding Al Omrane ? En tout cas, l’analyse qu’a faite la Cour des comptes de cette entreprise publique fait ressortir un fait qui a de quoi faire froid au dos : A fin 2015, le stock de produits finis qu’affichait le holding sur ces comptes était évalué à 15 milliards de DH.

 

En d’autres termes, les biens immobiliers et le foncier commercialisables d’Al Omrane mais qui n’ont pas encore trouvé preneur peuvent générer jusqu’à trois années de chiffre d’affaires à la société.

 

La Cour des comptes y voit un signe d’une rotation très lente des actifs, ce qui présente un risque quant à la viabilité économique et financière du groupe.

 

Ceux-ci en dit long sur les difficultés du holding à commercialiser ses biens et sur l’impact que cela peut avoir. D’ailleurs, selon les informations de Le360, Al Omrane s’apprête à externaliser la commercialisation des unités non vendues dans plusieurs régions du royaume, parmi lesquelles Safi, Essaouira, Chichaoua et Kelaâ Sraghna.

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale