PIB : l’effet de la faible employabilité des femmes

PIB : l’effet de la faible employabilité des femmes
Source : Le360.ma
31/07/2016 23:15

Le Maroc perd chaque année 25% de son PIB en raison de la faible pénétration des femmes dans le monde du travail et de la forte disparité hommes/femmes. Comparativement aux pays voisins, le royaume fait office de mauvais élève.

La situation de l’emploi des jeunes inquiète Bank Al-Maghrib, plus particulièrement chez les femmes ! Comme le constate L’Economiste dans son édition du jour, «près d’un jeune sur trois n’est ni en emploi, ni en éducation, ni en formation». Pire, les jeunes femmes de 15 à 24 ans sont les plus touchées par ce phénomène. Elles sont, en effet, concernées à 45%, alors que seuls 11,4% des hommes dans la même catégorie d’âge sont touchés. Face aux pays voisins ou comparables, le Maroc est à la traîne. «Le royaume prend moins bien soin de ses femmes que l’Egypte, la Turquie ou encore l’Algérie», note le journal. A l’inverse, il s’occupe mieux de ses hommes, en comparaison à ces mêmes pays. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale