Eric Chaney : « Je ne vois pas la Chine s'écrouler comme un château de cartes »

Eric Chaney : « Je ne vois pas la Chine s'écrouler comme un château de cartes »
Source : Lesechos.fr
07/01/2016 15:15

Pour la deuxième fois cette semaine, les coupe-circuits ont été activés en Chine pour tenter de calmer les esprits alors que la Bourse de Shanghai perdait 7 %. Les marchés s’inquiètent de nouveau des risques de ralentissement brutal de la Chine. Eric Chaney, chef économiste et directeur de la recherche chez Axa IM, revient sur cette situation compliquée pour les marchés.

La Bourse chinoise plonge, le pétrole aussi...le yuan baisse. Cela rappelle la situation de l’été dernier. Cette réplique était-elle prévisible ?

Plus ou moins, même si on n’attendait pas une baisse d’une telle ampleur sur les marchés chinois. Car paradoxalement, les données de fonds de la Chine ne sont pas mauvaises. La croissance est plutôt stableet aucune statistique ne montre vraiment de signes de ralentissement. Peut-on vraiment croire les indices PMI, qui montrent une contraction de l’industrie quand on voit que la production industrielle est en hausse de 6,2 % ?

Après, il y a deux points importants. D’abord, la Chine a changé de régime de change en août 2015 en ne se basant plus seulement sur le dollar, mais sur un panier de devise et le marché a un peu de mal à s’adapter. Quand le dollar monte, le yuan semble se déprécier, alors que ce n’est pas forcément le cas contre les autres devises. On ne peut pas le voir comme une déstabilisation du yuan. Le dollar devrait d’ailleurs continuer de monter dans les prochains mois, car c’est lié à la politique monétaire de la Fed qui va monter ses taux. Certains investisseurs l’ont très bien compris et jouent la baisse du yuan, ce qui entraîne des sorties de capitaux et contraint la banque centrale chinoise, la PBoC, à intervenir.

Ensuite, il y a le problème de la politique des autorités de marché et de la mise en place des coupe-circuits ou des interdictions de vente pour les gros investisseurs. Si vous dites aux gens qu’ils ne pourront pas vendre leurs actions à tout moment en cas de chute, ils finissent par se dire qu’il vaut mieux sortir du marché. C’est une leçon pour cette autorité. Quand on veut mettre des obstacles à la baisse du marché, on provoque souvent la baisse du marché…




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale