Le haïk souiri, une tenue vestimentaire aujourd'hui en voie de disparition

Le haïk souiri, une tenue vestimentaire aujourd'hui en voie de disparition
Source : Huffpost Maghreb
17/08/2016 12:30

Le haïk souiri, cette tenue vestimentaire qui faisait partie pendant des siècles des coutumes vestimentaires des citadines de la cité des Alizés, est aujourd'hui en voie de disparition. Rares sont en effet les femmes souiries qui portent aujourd’hui encore le haïk qui représente l’une des composantes du riche patrimoine vestimentaire marocain.

Symbole de pudeur et de décence, ce vêtement, qui tenait une grande place dans la société, est tombé en désuétude et disparaît peu à peu, laissant place sous l’effet de la mondialisation à des vêtements en provenance des pays occidentaux, du Moyen-Orient ou de pays musulmans. Seules quelques vieilles femmes, fières de leurs traditions, arborent encore leur haïk, symbole de leur attachement aux traditions.

Simplicité et sobriété

Hajja Amina, une Souirie de souche et parmi les rares femmes à Essaouira qui portent encore cette tenue ancestrale, indique que le haïk est un costume d’extérieur des citadines marocaines qui est d’une grande simplicité et sobriété, à la différence des vêtements portés pour les fêtes ou autres cérémonies. Celui porté à Essaouira est généralement une longue couverture de laine semblable à la "battaniya", rayée transversalement de bandes bleues en son extrémité, précise-t-elle à la MAP.

Finement brodé, le haïk est attaché d’abord sous les bras et le reste du tissu fait deux fois le tour de la tête, explique cette Souirie née dans les années 40 du siècle dernier. Pour Hajja Amina, ce voile qui avait un aspect pratique car facile à porter, est resté pendant des siècles la tenue vestimentaire féminine par excellence, qui permettait de réaffirmer quotidiennement l’attachement des femmes à leur identité vestimentaire et à leurs valeurs culturelles et civilisationnelles ancestrales. Il était en outre, dit-elle, indissociable du caractère conservateur de la société souirie. Hajja Amina constate avec amertume que le haïk, qui est aussi un repère culturel, fait désormais partie du passé et a tendance à se perdre et à se faire remplacer par d’autres tenues.  ...




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale