Côte d’Ivoire-CIMAF: le gouvernement détruit des installations de Séfrioui

Côte d’Ivoire-CIMAF: le gouvernement détruit des installations de Séfrioui
Source : Le360.ma
17/08/2016 17:30

L’entrée de l’usine du cimentier Cimaf, à Abidjan, a été rasée sur injonction des services du ministère ivoirien des Infrastructures économiques. Les dégâts sont chiffrés à 1 milliards FCFA soit 1,52 million d’euros. L’entreprise compte porter l’affaire devant les juridictions.

Se sentant défié par les responsables de l’usine Ciments de l’Afrique, le gouvernement ivoirien a procédé à la destruction de plusieurs installations appartenant au groupe du milliardaire marocain Anas Sefroui. En effet, l’entrée de l’usine Cimaf, située en bordure de la voie principale qui mène à la zone industrielle de Yopougon, la plus grande d’Abidjan, a été détruite dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 août dernier à coups de Caterpillar, en présence d’un important détachement des forces de l’ordre.
 
Une source autorisée au ministère ivoirien des Infrastructures économiques, assure au site Connexion ivoirienne "avoir agi dans les règles de l’art et avec même l’autorisation du Premier ministre Daniel Kablan Duncan". Le même site affirme que, d’après le ministère, plusieurs "usagers et des riverains se sont plaints par rapport aux nuisances et embouteillages créés par l’occupation de l’emprise routière", alors que "selon les textes, il faut au moins 20 mètres entre une installation privée et la voie publique ou le domaine public", affirme toujours la même source. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale