CIMR: Cheddadi plaide pour une retraite complémentaire obligatoire dans le privé

CIMR: Cheddadi plaide pour une retraite complémentaire obligatoire dans le privé
Source : le360
01/09/2016 19:00

Pour le PDG de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR), Khalid Cheddadi, l'affiliation obligatoire des salariés du secteur privé au régime de retraite complémentaire est indispensable pour assurer une couverture sociale efficiente.

L'affiliation obligatoire des salariés du secteur privé au régime de retraite complémentaire est indispensable pour assurer une couverture sociale efficiente, a plaidé le PDG de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR), Khalid Cheddadi.

 

Dans un entretien publié, jeudi, par le quotidien "Assabah", Cheddadi a souligne que la CIMR, régime de retraite complémentaire à caractère facultatif pour les entreprises, est confronté à une série de problèmes, notant que la pension de la Caisse nationale de la sécûrité sociale (CNSS), à elle seule, ne suffit pas à maintenir le pouvoir d’achat des classes moyennes et aisées.

 

''L’Etat, le patronat et les représentants des salariés sont amenés à résoudre le problème lié au régime de retraite complémentaire en vue de satisfaire une nécessité sociale impérative", a déclaré Cheddadi.

 

Concernant la situation financière de la CIMR, son PDG s’est félicité du bilan financier "confortable", faisant référence à plusieurs indicateurs dont la continuité de la CIMR grâce à ses réserves, et leur évolution au cours de cette année, permettant à la Caisse d’honorer ses engagements pour une période de soixante ans.

 

Les indicateurs comprennent également les contributions des adhérents, qui se sont chiffrées à 6,35 milliards de DH l'année précédente, soit une hausse de 4,4%, outre l’amélioration des recettes de la Caisse, atteignant 2,75 MMDH, enregistrant une augmentation de 4,5%, a-t-il ajouté.

Le PDG a fait état de la conjoncture économique tendue, qui a pénalisé la performance financière de la CIMR, particulièrement au niveau du rendement. Cette conjoncture a aussi impacté les recrutements au niveau des entreprises et le nombre des salariés affiliés qui a connu une régression par rapport aux années précédentes, soit un taux de croissance de 1,5% contre 3 et 4% en 2015.

 

D’autre part, Cheddadi a souligné l'importance des nouvelles lois relatives à la réforme des régimes de retraite, notant que "les efforts consentis actuellement sont insuffisants pour réformer la CIMR, sachant que la conjoncture requiert une réforme urgente et approfondie favorisant une vision claire et continue".

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale