Prix du carburant : La pression fiscale reste trop forte

Prix du carburant : La pression fiscale reste trop forte
Source : le360
07/09/2016 23:00

Si le carburant, au Maroc, est jugé moins cher que dans certains pays du pourtour méditerranéen, il n’en demeure pas moins surtaxé.

Qu’en est-il, au Maroc, du prix du carburant ? Dans son édition du jour, L’Economiste, qui se penche sur cette question, rapporte que les prix à la pompe sont inférieurs à ceux de nombreux pays du pourtour méditerranéen et ce même si, aux yeux des pétroliers, «le pays n'a pas à se comparer avec les pays producteurs qui pratiquent des prix préférentiels, puisqu'il importe la totalité de ses besoins». Ainsi, le prix du diesel, qui est le carburant le plus consommé au Maroc (quelque 5 millions de tonnes contre à peine 600.000 tonnes pour l'essence), se situe autour de 8,70 DH/litre, alors qu’il culmine à 12,76 DH en France, 11,22 en Espagne et 13,09 au Portugal.

Toujours est-il que le prix est, depuis la libéralisation, complètement indexé au cours du baril à l'international. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale