Quand la RAM se moque des artistes

Quand la RAM se moque des artistes
Source : Le360.ma
17/09/2016 09:15

La compagnie Royal Air Maroc a lancé le 16 septembre le concours d’habillage par des artistes de trois de ses avions. Ce concours, dont l’idée est louable, bute contre des délais impossibles. Six jours pour concevoir une œuvre appelée à faire le tour du monde. Mais de qui se moque-t-on ?

L’initiative est louable. L’idée est belle. Royal Air Maroc, la compagnie nationale, a lancé vendredi 16 septembre un concours joliment intitulé «Wings of africain art» (les ailes de l’art africain). Ce concours consiste à habiller trois avions de la RAM par des artistes plasticiens. Jusque-là tout va bien et il n’y a que des motifs pour féliciter la RAM de distinguer trois de ses appareils par une touche artistique. Le concours en question se limite exclusivement à des artistes africains.

Là encore tout coule de source, puisque la RAM est l’un des importants transporteurs de l’Afrique vers l’Europe. Quoi de plus naturel que de privilégier les artistes du continent. Puis, on lit une phrase et on s’arrête pour se frotter les yeux. «L’appel à candidature des artistes pour la sélection de “Wings of African Art“ est ouvert jusqu’au 22 septembre», lit-on dans le communiqué de la RAM. Oui, vous avez bien lu : jusqu’au 22 septembre. Six jours pour concevoir une œuvre aussi ambitieuse. Un délai aussi court n’est pas possible. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale